Sœur Jacques-Marie, 114e récipiendaire du Prix Blondeau de la Ville de Namur

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Archives / Sœur Jacques-Marie, 114e récipiendaire du Prix Blondeau de la Ville de Namur
Actions sur le document

5 SoeurJacquesMArieSœur Jacques-Marie vit à Namur, à Salzinnes précisément, au cœur de la maison-mère des Sœurs de la Charité, fondée par Marie Bourtonbourt il y a 285 ans.

Le regard pétillant, le verbe modeste, elle raconte d’une voix douce sa vie dans les ordres et ses contributions nombreuses pour soigner les pauvres, les malades et les mourants. Il faut l’entendre compter l’histoire de sa congrégation pour mesurer le dévouement dont elle a fait preuve, depuis ses jeunes années jusqu’à l’âge sage des cheveux gris.

Sœur-Jacques Marie, née Claire André à Saint-Gérard, est aujourd’hui encore une des figures de proue des Sœurs de la Charité. On la connaît dans ses fonctions d’administratrice –déléguée de la Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth, elle fût aussi Supérieure générale de son ordre religieux pendant 18 ans, et instigatrice de nombreux projets au service des personnes dans la souffrance, de la naissance à la mort, et à toutes les étapes charnières de la vie.

Le Foyer Saint – François, dont elle est l’une des fondatrices en 1989, elle l’a porté et défendu pour répondre aux besoins des malades en fin de vie et de leurs familles,  à une époque où la question des soins palliatifs faisait encore débat.

Aujourd’hui encore, elle poursuit,  à petits pas et l’œil vif, des projets de crèches et de maisons de repos, de collaborations entre les deux, dans un esprit d’ouverture et de rencontre de l’autre. Son esprit innovant et sa grande détermination, adoucis d’un profond dévouement à sa juste cause, en font une figure exemplaire de notre société.

top