Les Géants Namurois

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Annuaire / Les Géants Namurois
Actions sur le document
Folklore

Classé parmi les plus anciens géants de nos régions, le « Goliath namurois » est apparu dès 1458 dans la procession de la «Ducasse» en l'honneur de la Vierge (c'est à dire la procession annuelle de dédicace ayant lieu le 2 juillet). Au cours du 1611 siècle, on lui donnera une compagne, Madame Goliath, puis la famille s'agrandira avec trois enfants (deux filles et un fils). Jules Borgnet nous en a laissé une description dans une étude citée par A.Colard dans le « Guetteur Wallon » (no 4 1934): « Goliath, géant d'osier revêtu de toile pointe en rouge et noir, couleurs de la et garnie de gros boutons dorés. Il porte une perruque en mousse. Au 16ème siècle, il portait une hallebarde; au 17ème siècle, une épée. La femme de Goliath portait une perruque du même genre, elle avait au cou une chaîne dorée», une fraise empesée, un rabat bien paré et monté ; leurs deux filles avaient des rabais et leur petit garçon un « escoussoir » (fouet), un mouchoir et un collier. ».

Au 18ème siècle, les « Aurjouwants (autre dénomination usitée à Namur) se verront exclure des processions et malgré quelques brèves sorties, lis semblent après 1862 devoir sombrer définitivement dans l'oubli. Fort heureusement au début du vingtième siècle (en 1906), la ville se souviendra de ses anciens géants et les fera reconstruire grâce à l'initiative du peintre namurois Henry Bodart qui en réalisera les dessins en s'appuyant sur la documentation four¬nie par l'archéologue A. Oger.

L'existence des géants namurois a donc connu des fortunes diverses (tout comme les autres géants des villes belges)... mais à l’occasion de leur récente réapparition, plus d'un pourrait se poser des questions sur l'origine et la signification première de ces monstres d'osier.

Les Géants Namurois
folknam
top