Service de santé affective, sexuelle et de réduction des risques - Province de Namur

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Annuaire / Service de santé affective, sexuelle et de réduction des risques - Province de Namur
Actions sur le document
Social
Rue du Docteur Haibe 4
5002 SAINT-SERVAIS

+32 (0) 81 77 68 20

Télécharger la VCard

Horaire
Lundi
09:00
16:30
Mardi
09:00
18:00
permanence 16h à 18h
Mercredi
09:00
16:30
Jeudi
09:00
18:00
permanence 17h à 19h
Vendredi
09:00
16:30

REPRESENTANTS

LAZARON Geneviéve, Députée 
VAN ESPEN Jean-Marc, Député - Président 
RUSINGIZANDEKWE Bénédicte,  Responsable et personne de contact

ACTIVITES / SERVICES DEVELOPPES

Le Service de Santé Affective, Sexuelle et de Réduction des Risques (S.A.S.E.R.) met en oeuvre des programmes de promotion santé, I.S.T. (infection sexuellement transmissible), de prévention du sida, des hépatites et des autres risques liés à l'usage de drogues.
Le S.A.S.E.R. organise:

  • La concertation en matière d'assuétudes avec le RAN (Réseau Assuétudes Namurois).
  • La coordination d'un programme de réduction des risques liés à l'usage de drogues sur le territoire provincial.

Le S.A.S.E.R. met en place:

  • Une permanence téléphonique de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 (sauf le mardi matin et le vendredi après-midi).
  • Un dépistage anonyme et gratuit du sida les mardis de 16h à 18h et les jeudis de 17h à 19h.
  • Un dépistage des hépatites et autres infections sexuellement transmissibles.
  • Des consultations et un suivi psychosocial des personnes séropositives.
  • Des actions de lutte contre les discriminations par rapport aux genres et cultures.
  • La diffusion des outils de préventios (brochures, matériel didactiques, préservatifs...)
  • Des animations et des formations (sida, identité sexuelle, réductions des risques, traitement post exposition (TPE).

Coût (sous réserve d'actualisation)

Gratuit sauf quand le service fait appel à des collaborateurs extérieurs.

Public

Tout public et publics plus vulnérables vis à vis du virus de l'immunodéficience humaine (holebi, migrants, prostituées, usagers de drogues, jeunes vulnérables). Professionnels psycho-médico-sociaux qui souhaitent se former à cette problématique.

Personnel d'encadrement

Psychologue
Infirmiers
Médecins généralistes
Educateurs spécialisés
Assistant sociale
Licenciés en santé publique
Employé d'administration

Service de santé affective, sexuelle et de réduction des risques - Province de Namur
Fait partie du Conseil Consultatif du Social
top