banner

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Musées

A Namur, la culture se conjugue également avec ses nombreux musées.

Reflet de son histoire, de ses artisans et ses artistes ainsi que de son évolution sociale, tous on fait récemment, font ou feront l’objet de travaux de modernisation les inscrivant un peu plus dans la vie scientifique et dans un accueil optimalisé des publics au 21e siècle.

Témoin des premières installations humaines à Namur et des phases antique et du début du Moyen Age, le Musée archéologique de Namur, le plus ancien de la ville, est depuis longtemps hébergé dans la "Halle al’chair", l’ancienne halle aux bouchers, édifice classé du 17e siècle qui abritera bientôt les infrastructures d’accueil du tourisme. Le musée rejoindra un nouvel écrin au cœur du nouveau quartier culturel des Bateliers*.

Le TreM.a, musée provincial des Arts anciens du Namurois et du Trésor d’Hugo d’Oignies illustre richement la vie artistique de la ville et de sa région, à travers des collections d’orfèvrerie, de sculpture et de peinture des temps médiévaux et de la Renaissance.  Basé dans l’ancien hôtel particulier de Gaiffier d’Hestroy, le musée a fait l’objet de travaux de restauration et d’aménagement de ses pavillons d’entrée, afin d’accueillir des expositions temporaires de renom.  Un vaste projet prévoit de créer autour de lui et du Musée diocésain un véritable pôle médiéval de renom.  Le Musée diocésain et du Trésor de la cathédrale, justement, réunit des œuvres religieuses de grande qualité allant du Moyen-Age au 19e siècle.  Enfin, l’histoire religieuse de Namur ne peut ignorer la figure sainte du Frère Mutien Marie dont le musée se situe à Malonne.

Le Musée des Art décoratifs de Namur, lové dans l’exceptionnel ancien hôtel particulier des comtes de Groesbeeck et marquis de Croix, expose une riche collection d’art et d’art décoratif des 17e au 19e siècle.  En restauration depuis 2013, il est avec le Musée archéologique un des deux piliers du nouveau pôle muséal des Bateliers.  Ce pôle accueillera l’archéologie dans un bâtiment contemporain construit sur les fondations de l’ancienne école des enfants des bateliers, les conducteurs de péniches.  Il sera réuni par la chapelle néoclassique de l’ancienne école (futur accueil du pôle) au Musée des Arts décoratifs.  Un nouveau jardin public unira ces deux musées à la Maison de la Poésie et de la langue française et au Musée Félicien Rops.

Le Musée Rops, récemment réorganisé et agrandi, rend hommage au célèbre peintre et graveur namurois du 19e siècle à la renommée de plus en plus reconnue.

Véritable témoin du passé historique de la Belgique, le Musée africain, longtemps oublié, connaît depuis quelques années un dynamisme qui le sort du souvenir colonial pour l’ouvrir à la créativité.  Les projets de rénovation lui confèreront dans l’avenir une dimension scientifique et ludique nouvelle.

A côté de ces musées d’art, d’autres institutions témoignent de l’évolution sociale et économique du Namurois.

Le Musée de la Fraise à Wépion présente le souvenir d’une tradition rurale et économique toujours vivante grâce à une muséologie actuelle rénovée.

Namur est depuis le Moyen Age une place militaire forte qu’illustrent la citadelle et son Centre des Visiteurs Terra Nova.  Deux musées perpétuent cette histoire. Le Musée du Génie de Jambes relate l’histoire militaire belge depuis la seconde guerre mondiale avec une collection d’uniformes, d’armes et d’engins militaires.  Le Commando Museum illustre lui l’histoire des commandos belges depuis 1942.

Ville universitaire et pôle scientifique, Namur n’a de cesse de voir s’y développer les technologies et innovations informatiques.  Le tout récent Computer Museum NAM-IP présente des collections exceptionnelles retraçant l’histoire de l’informatique depuis le 19e siècle.

Passé, présent et futur

Ainsi réunis dans les musées de Namur…

__________________

Le planning actuel prévoit le déménagement du Musée archéologique entre novembre 2017 et avril 2018.

top