Miser sur la culture, aujourd’hui et demain !

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Namur Confluent Culture / Actualités / Miser sur la culture, aujourd’hui et demain !
Actions sur le document

 

11 EnImages GR1Namur fait partie d’un groupe de 11 villes qui, pendant deux ans, vont ensemble améliorer leur politique culturelle dans le cadre d’un AGENDA 21 de la Culture. Comment ? Un peu à la manière d’un échange linguistique : en partageant leurs bonnes pratiques, et en apprenant des autres pour renforcer leurs faiblesses.

Depuis le début de la législature, la volonté de la Ville est clairement énoncée, par le biais de Namur Confluent Culture notamment, d’améliorer et enrichir l’offre culturelle de notre cité. Plusieurs projets avancent en parallèle pour y arriver. Un de ceux-ci, l’Agenda 21 de la Culture, vient de franchir une première étape, qui, à terme, en 2018, devrait permettre à Namur de surmonter ses faiblesses et de promouvoir ses points forts.

Ce programme en cinq points a pour objectif de faire de Namur une ville durable, par le biais de la culture. Premièrement, et comme pour tout projet d’amélioration, il convient de faire le point sur la situation actuelle. Ensuite, sur base de cet état des lieux, il faudra définir un programme, et passer à l’action. Au terme de 18 mois de travail, il sera temps de faire le point et d’évaluer les progrès. Enfin, et tout au long du processus, Namur communiquera sur les améliorations réalisées, et assurera la promotion de nos bonnes pratiques.

Un radar culturel

La première étape, l’état des lieux de la dynamique culturelle namuroise, a donc été réalisée en juin 2016. Les Namurois ont-ils facilement accès à la culture ? La fresque québécoise a-t-elle drainé une nouvelle clientèle chez les commerçants avoisinants ? Quel est l’impact de la vie culturelle sur la mobilité ? Voilà le type de questions auxquelles devait répondre le panel d’acteurs locaux, tous domaines confondus. Encadrés par un groupe d’experts, dont la conseillère française Catherine Cullen, qui fut notamment une des têtes pensantes de la renaissance culturelle de Lille, la trentaine de représentants s’est attelée une journée durant à dessiner le paysage culturel de Namur sur base de ses interactions avec les autres domaines d’activités. Dans un second temps, les experts européens ont visité Namur sous l’angle de la culture : les hauts lieux, les infrastructures, les services disponibles, etc.

Namur, au-dessus de la moyenne

Tout cela a permis de dessiner un rapport thématique, présenté sous forme de radar à neuf axes. Ce rapport sera finalisé à l’automne 2016. Ce qu’il dit déjà : Namur est au-delà de la moyenne mondiale, à bien des niveaux. Des initiatives audacieuses comme Na !, qui fédère tous les acteurs de musique classique namurois, sont inédites ailleurs, et suscitent l’admiration de nos villes paires. Dans d’autres domaines, comme la diffusion de l’information culturelle, Namur doit progresser et s’inspirera sans doute des bonnes pratiques d’autres villes engagées dans le processus. Ce sera l’objet des deuxième et troisième phases du programme, qui déboucheront sur de nouveaux projets artistiques pour Namur, et une dimension culturelle mieux intégrée dans le développement de notre ville.

Cet agenda 21 ne serait-il encore qu’un projet pilote de plus ? Non. Il apparaît plutôt comme une opportunité réelle de concrétiser les objectifs de Namur Confluent Culture en intégrant la culture dans toutes les dimensions de notre ville, en pleine collaboration avec les artistes locaux.

 

Les villes participantes :

  • Gabrovo (Bulgarie)
  • Galway (Irlande)
  • Izmir (Turquie)
  • Lisbonne (Portugal)
  • Lodz (Pologne)
  • Maastricht (Pays-Bas)
  • Namur (Belgique)
  • Pécs (Hongrie)
  • Swansea (Royaume-Uni)
  • Terrassa (Espagne)
  • Timisoara (Roumanie)

 

Miser sur la culture, aujourd’hui et demain !
Février 2017 - Agenda 21 de la culture
top