Communiqué du Collège : Acquisition du pavillon belge de l'exposition universelle de Milan

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Administration / Services communaux / Communication / Communiqués de Presse / Communiqué du Collège : Acquisition du pavillon belge de l'exposition universelle de Milan
Actions sur le document

L'acquisition, qui sera effectuée par la Ville de Namur et prise en charge à 80% pour les crédits touristiques de la Wallonie, permettra à Namur de disposer, au bout de l'esplanade de la Citadelle (endroit privilégié sous réserve d'études plus approfondies, notamment les études de sol) au côté de la station d'arrivée du futur téléphérique dont le marché public est en cours, un bel outil attractif qui constituera sans conteste un produit d'appel touristique supplémentaire pour notre ville et sa citadelle. Le pavillon belge fut primé et salué de toute part pour son trait architectural et son côté avant-gardiste.
 
Namur se crédibilisant chaque jour davantage comme Smart City, Maxime Prévot se félicite d'avoir obtenu en sus l'accord de Jean-Claude Marcourt, ministre wallon en charge de l'innovation et du numérique, pour financer le solde des besoins afin que ce pavillon puisse être demain un véritable pavillon numérique de Wallonie, vitrine du savoir-faire technologique et des talents innovants de notre région. Cet outil, à la fois touristique et technologique, au cœur de Namur, siège de l'Agence wallonne du numérique, répond pertinemment en écho aux initiatives telles que le Kikk festival, le Trakk (hub créatif, couveuse d'entreprises innovantes), le futur port numérique du Grognon ou encore le portefeuille de projet européen FEDER "Namur Innovative City Lab". Il s'agit d'un nouveau partenariat Ville-Région bénéfique pour la capitale régionale.
 
En début de semaine, la marche en avant namuroise était saluée par la fédération de l'industrie technologique Agoria, qui classait Namur comme première ville intelligente de Wallonie et deuxième ville smart de Belgique. Ce futur outil touristique amplifiera encore le mouvement, ce dont se réjouissent le bourgmestre et le Collège.

top