Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

La zone humide de la Poudrière à Jambes

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Territoire / Environnement / Nature & Espaces-verts / La nature au fil de l'eau / La zone humide de la Poudrière à Jambes
Actions sur le document

Situé à Jambes, en zone très urbanisée, le site dit « de la Poudrière » présente une mosaïque de milieux très différents dont la diversité est essentiellement due au caractère plus ou moins humide du sol que l’on peut regrouper en trois grands types d’habitats naturels : les lisières et fourrés en périphérie du site, une zone de prairie de fauche tardive comprenant plus au Sud une partie plus humide et enfin, la zone humide à proprement parler colonisée par une formation d’herbes hautes : massettes à larges feuilles, épilobes hérissées et à petites fleurs, angélique sauvage… 

L’avifaune est bien présente. Deux territoires de gorgebleues à miroir ont été découverts dans les buissons jouxtant la roselière à massettes.  Cet oiseau nicheur très rare dans la Province de Namur bénéficie de mesures de protection légales. D’autres espèces ont également pu être observées : bruant des roseaux,  fauvette des jardins, fauvette à tête noire et merle noir dans la roselière ou dans les fourrés de saules proches,  pic vert, pic épeiche, geai des chênes, buse variable ou verdier d'Europe, dans le massif feuillu voisin.  En ce qui concerne les amphibiens, trois espèces sont connues sur le site : le crapaud commun, la grenouille rousse et le triton palmé.  Au niveau de l’entomofaune, 16 espèces de papillons, 3 espèces de libellules et demoiselles, deux espèces d’orthoptères ainsi qu’une espèce d’abeille considérée comme menacée en Wallonie et qui est intégralement protégée ont pu être observés.  Enfin, en ce qui concerne les mollusques, une espèce remarquable a notamment été observée dans la roselière : il s’agit d’un minuscule escargot, haut de 2,5 mm, lié aux marais et aux zones humides : le maillot de Desmoulin.  

Au vu des milieux et des espèces sensibles en présence, le gouvernement wallon a accordé au site le statut de Zone Humide d’Intérêt Biologique. L'implantation d'un cheminement en caillebotis et une série de panneaux d'information détaillant ses richesses naturelles rendent le site accessible à tous, tout en préservant la végétation sensible du piétinement.   

Zone Humide Poudrière

top