Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Se déplacer en tant que piéton

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Territoire / Mobilité / Déplacement / Piéton
Table des matières
Actions sur le document

Principes de la signalisation piétonne

L'étude de la signalisation de Namur (centre ville), réalisée par le bureau bruxellois EO-Design, a tout d'abord défini cinq quartiers homogènes et cohérents, bien identifiés, qui servent de base pour les circulations piétonne et automobile. Ces quartiers sont accessibles, via les boulevards de ceinture, par des "Portes" ayant également reçu une appellation :

  • le Quartier de l'Université : accès par la Porte d'Omalius (rue de Bruxelles), la Porte du Parc (boulevard Frère Orban) et la Porte de l'Evêché (Pont de l'Evéché)
  • le Quartier de l'Hôtel de Ville : accès par la Porte de Fer (gare et rond-point Léopold)
  • le Quartier des Célestines : accès par la Porte des Cadets (Pont du Luxembourg) et la Porte des Ardennes (square Masson)
  • le Quartier du Théâtre : accès par la Porte du Confluent (Maison de la Culture) et la Porte du Parlement (Grognon)
  • le Quartier du Vieux Namur : piétonnier  

Ayant accédé au quartier souhaité, les automobilistes garent leur véhicule dans un parking. Dès ce moment, devenus piétons, ils sont informés au moyen de l'outil RIS (Relais Information Service), placés à proximité des parkings, de la gare (lieu d'arrivée de visiteurs potentiels) et de certains pôles majeurs (Citadelle, places). Il en existe neuf.

Les balises RIS

Le RIS porte un nom évocateur du lieu où il se trouve, pour permettre au visiteur de se créer des repères dans la ville (exemple : RIS4 Parking de l'Hôtel de Ville, RIS6 Gare bus - train).
Il est composé d'une partie informative comprenant, d'une part, une carte de Namur et de sa région avec les indications des directions à prendre pour se rendre dans d'autres villes (informations utiles lorsque le piéton vient reprendre son véhicule). D'autre part, il propose une carte de la Corbeille sur laquelle sont indiqués les différents quartiers, la situation de tous les sites, services et administrations ainsi qu'une légende.
Vient alors la partie directionnelle, composée des directions de quartiers, de sites, de services et d'administrations situés sur le site concerné par le RIS ainsi que quelques repères géographiques comme la gare et la Citadelle.

Les balises directionnelles

Pour une meilleure lisibilité de la ville, trois axes structurants Nord/Sud sont définis :
- l'axe rue de Fer / rue de l'Ange
- l'axe rue Saintraint / rue Lelièvre
- l'axe rue Bruno / rue Grafé

Sur ces axes sont positionnés quinze balises directionnelles piétonnes. Celles-ci reprennent l'intitulé du quartier dans lequel elles se trouvent, les directions de quartiers, de sites, de services et d'administrations situés sur le site concerné, ainsi que les directions des parkings desservant le quartier.

Les balises relais

Les dix-huit balises relais assurent la continuité de l'information en dehors des trois axes structurants.

Les balises historiques d'interprétation

Sur quelques vingt-six sites et/ou monuments classés du centre ville, ont été installées des balises reprenant une notice historique de l'édifice concerné, présentée en quatre langues (Français, Néerlandais, Anglais et Allemand), ainsi qu'une iconographie souvent méconnue du public (vue intérieure d'un bâtiment non accessible, vue ancienne, peinture, etc.).

Le piétonnier du centre ville

Le piétonnier du centre ville est situé dans la partie Sud-Ouest de la Corbeille, essentiellement dans le Quartier du Vieux Namur. Il est constitué des voiries suivantes : rues de l'Ouvrage, Haute Marcelle, Basse Marcelle, St-Loup, du Collège et de la Croix, Marché aux Chanvres, Fumal, Ruplémont, du Président, St-Jean, de la Halle, des Fossés Fleuris, des Fripiers, place Marché aux Légumes et place Chanoine Descamps.

Dans le Quartier du Théâtre, citons également les rues de la Monnaie, du Beffroi, de Bavière et les places d'Armes et de l'Ange, ainsi que la rue et le passage St-Joseph, ainsi que la rue de l'Inquiétude dans le Quartier de l'Hôtel de Ville.

Toutes ces rues piétonnes ont une longueur totale de plus de 2,5 km !

Le piétonnier est ouvert à la circulation, pour le chargement ou déchargement de choses ou de personnes (riverains et livraisons), du lundi au dimanche, de 5h30 à 7h30, de 9h à 11h30 et de 17h30 à 20h. Une exception toutefois pour la rue Basse Marcelle qui est accessible uniquement de 9h à 11h30.

Historique

Les premiers essais de mise en piétonnier à Namur datent de 1971 avec la "British Week", rue de la Croix, à la demande des commerçants.

Ont suivi les mises en piétonnier définitives de la rue de la Monnaie en 1974, des rue de la Croix et place Marché aux Légumes en 1981, la rue Haute Marcelle et place de l'Ange en 1987, les rues du Collège, de l'Ouvrage et Saint-Loup en 1988, les rues Saint-Jean, Fossés Fleuris, du Président, Rupplémont, Fumal et place Chanoine Descamps en 1989 et dernièrement la rue de l'Inquiétude en 2008.

Avant la mise en piétonnier, la rue du Président comptait un commerce, la rue de la Croix en comptait 30.

Temps de parcours à pied dans le centre ville

Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour la mobilité !
De nos jours, le trafic est un réel problème et il appartient à chacun de faire un effort pour tenter d'améliorer la situation. Que ce soit pour un jour seulement ou plus régulièrement, pourquoi ne pas quitter nos habitudes et découvrir notre ville autrement. Marcher dans un bel environnement calme, c'est agréable, sécurisant et rapide, quoiqu'on en pense souvent.

A Namur, rien n'est loin !

En utilisant les parkings aux abords de la Corbeille (P+R St-Nicolas et Namur Expo), vous rejoindrez le centre à pied en un rien de temps. Vous trouverez ci-après quelques minutages, donnés à titre indicatif :

  • pour rejoindre le carrefour des 4 coins (hyper-centre) en venant du P+R St-Nicolas : 16 minutes
  • pour rejoindre le carrefour des 4 coins (hyper-centre) en venant du P+R Namur Expo : 15 minutes
  • pour traverser la Corbeille du Nord (gare chemin de fer) au Sud (Grognon) : 12 minutes, soit ± 6 minutes du carrefour des 4 coins pour rejoindre l'un ou l'autre de ces points
  • pour traverser la Corbeille de l'Ouest (Parc Louise-Marie) à l'Est (Place des Cadets) : 18 minutes, soit ± 9 minutes du carrefour des 4 coins pour rejoindre l'un ou l'autre de ces points

Les cheminements piétons et les raccourcis

Afin de gagner du temps, vous pouvez emprunter des passerelles, des galeries ou des passages.

Dans le Quartier de l'Université :

  • la passerelle Saint-Aubain, entre la rue Henri Lemaître et le boulevard Frère Orban
  • les nombreux passages des Facultés, reliant, entre les divers bâtiments universitaires, les rues Grandgagnage, Grafé et le rempart de la Vierge

Dans le Quartier de l'Hôtel de Ville :

  • le passage de la gare, entre la place de la Station et le boulevard du Nord
  • la galerie Werenne, entre la place de la Station et la rue des Carmes
  • le passage St-Joseph, entre la rue St-Joseph et la rue de Fer
  • la venelle des Capucins, entre la rue Emile Cuvelier et la rue de Fer (en passant par les Jardins du Maïeur)
  • le chemin des Ecoliers, entre la rue des Dames Blanches et les Jardins du Maïeur

Dans le Quartier des Célestines :

  • la passerelle d'Herbatte, entre le boulevard d'Herbatte et le boulevard Cauchy
  • la passerelle du pont du Luxembourg, entre l'avenue Albert 1er et le rivage de Meuse (coté Jambes)

Dans le Quartier du Théâtre :

  • la galerie d'Harscamp, entre la place de l'Ange et la rue du Beffroi
  • l'impasse du Beffroi, entre la rue du Beffroi et la rue Emile Cuvelier
  • les passages du Quartier des Célestines, à travers les nouveaux îlots de la Mutualité chrétienne, le Jardin de l'Etoile, etc.

A pied de village en village

Namur dispose d'un réseau de mobilité douce traversant les anciennes communes de Jambes, Erpent, Lives-sur-Meuse, Loyers, Wierde, Naninne et Dave : toute la rive droite de la Meuse Namuroise.
Ce projet, mené conjointement par la Ville de Namur et l'asbl « Sentiers.be », avec le soutien de la Wallonie, a pour objectif de donner à la population l'envie et les moyens de se déplacer à pied entre les villages et leurs différents pôles d'attractivité via les chemins et sentiers publics, y compris pour les déplacements quotidiens.

Afin de coller au plus près des réalités vécues dans les villages et quartiers, la Ville a fait appel à la collaboration de la population au travers de plusieurs réunions de concertation. Cette collaboration a conduit à l'élaboration d'itinéraires entre villages, écoles, centres sportifs et autres lieux de vie.

Ce réseau de mobilité douce, adopté par le Conseil communal,  sera mis en place progressivement. La première partie de celui-ci, reprise sur la carte, a été balisée en février 2015.  Vous pouvez donc dès à présent découvrir ces chemins balisés, que ce soit pour profiter de belles balades en rive droite de la Meuse ou pour organiser différemment vos déplacements.

Bonnes balades !

Le réseau autonomie de voies lentes

Le RAVeL, Réseau Autonome de Voies Lentes, constitue un réseau de quelque 2.000 km traversant la Wallonie de part en part, au gré des chemins de halage et des anciennes lignes de chemin de fer.

Namur est le point de rencontre de l’itinéraire international  « La Meuse à Vélo », qui suit la Meuse, et de l’itinéraire régional « Au fil de l’eau », qui suit la Sambre puis la Meuse à partir de Namur. En outre, l’itinéraire local « de Jodoigne à Namur » passant par l’ancienne ligne 142 débute à Namur, derrière la gare.

www.ravel.wallonie.be

top