Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Le Plan namurois du Vélo

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Territoire / Mobilité / Etudes / Le Plan namurois du Vélo
Actions sur le document

Une valorisation prioritaire du périmètre cyclable de la ville

Le plan issu d'une concertation avec les acteurs institutionnels du Service Public de Wallonie et avec les avis favorables des associations cyclistes et de la CCATM a été approuvé en date du 31 mai 2010 par le Conseil communal.

Ce plan propose de valoriser prioritairement le périmètre cyclable de la ville. Celui-ci reprend le centre-ville (la « Corbeille »), la plaine de Jambes, La Plante, Bomel, le bas de Saint-Servais et de Salzinnes ainsi que les zones limitrophes aux RAVeLs (soit partiellement Beez, Wépion, Flawinne et Vedrin).

Un plan constitué de quatre axes complémentaires

  1. Les infrastructures et équipements cyclables : il s'agit de compléter le réseau, de sécuriser les points noirs notamment aux entrées de ville, de multiplier les range-vélos et le stationnement dans les parkings.
  2. Les services : tels le Point vélo à la gare de Namur, service de vente et d'entretien de vélos, vélos en libre service, cartes cyclistes, ...
  3. La sensibilisation : information, communication, éducation, tels les brevets du cycliste dans l'enseignement fondamental, la promotion du vélo, les événements divers, ....
  4. Le suivi et l'évaluation : il s'agit de réaliser régulièrement des états d'avancement, avec évaluations quantitatives et qualitatives, et d'en informer les autorités et prioritairement tous les signataires de la Charte "Namur à Vélo".

La Charte "Namur, à Vélo !"

La charte d'adhésion  « Namur, à Vélo ! » permet aux acteurs institutionnels, ainsi qu'à tout un chacun, de s'impliquer dans cette démarche. Si les gestionnaires de voirie et les partenaires publics de la mobilité s'engagent déjà dans le volet « infrastructures » du plan namurois du vélo, chacun peut s'engager selon ses responsabilités et ses moyens financiers.

Chaque propriétaire (public ou privé) cherchera à poursuivre les cheminements vélos et améliorer l'accueil des cyclistes sur son domaine : range-vélo, signalisation, ... Les acteurs économiques et sociaux, associations socio-sportives et socioculturelles, les écoles, les administrations développeront des actions d'information, de sensibilisation ou d'encouragement à la pratique du vélo à l'attention de leurs publics cibles privilégiés : travailleurs, écoliers et étudiants, usagers, clients, membres associatifs. Le Point Vélo de Namur et les associations de référence appuient les actions de sensibilisation, de conseil et de formation selon les ressources budgétaires et humaines disponibles. En leur qualité d'employeur, les entreprises publiques ou privées encouragent la pratique du vélo dans le cadre des plans de déplacements d'entreprise.

Enfin, chaque citoyen, habitant ou autre usager de l'espace public namurois, peut lui aussi, s'engager à titre individuel par sa pratique régulière du vélo.

Le suivi-online

Depuis le 3 juin 2010, 1466 adhérents ont signé la Charte pour une ville cyclable, dont 25 entreprises, administrations et associations diverses (Chaussett'Perwez, Sentiers.be, Inter-Environnement Wallonie, GRACQ Asbl, Ecopostale sa, UCM Namur, Clinique Sainte-Elisabeth Namur, Haute Ecole Albert Jacquard, OCF Architects, Mundo-Namur, Association des commerçants de Namur, Confédération Construction Namur et le Gouvernement Wallon).

Vos questions et suggestions

Vous souhaitez adhérer à un mouvement cycliste ? Devenez membre du GRACQ : www.gracq.be

Vous souhaitez signaler un problème sur la voirie ? bW9iaWxpdGVAdmlsbGUubmFtdXIuYmU=

Attention : pour plus d'efficacité, veillez à bien préciser le nom de la rue et l'endroit exact (à hauteur du n°...) où le problème apparaît, éventuellement envoyez une photo.

Certaines voiries sont régionales et la Ville n'en maîtrise pas la réparation : nous nous chargeons de transmettre aux services concernés.

Divers chantiers perturbent sérieusement la circulation sur les RAVeLs et certaines voiries; ces travaux n'étant pas toujours gérés par la Ville, elle n'en maîtrise pas la réalisation. Toutefois, nous sommes très préoccupés par ces situations et suivons ces chantiers de près afin de réduire au maximum les inconvénients pour les cyclistes. Des déviations spécifiques sont mises en place.

top