Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Plan communal de Mobilité (PCM) de Jambes - 2010

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Territoire / Mobilité / Etudes / Plan communal de Mobilité (PCM) de Jambes - 2010
Actions sur le document

En complément du Plan communal de Mobilité de Namur (présenté ci-dessus), la Ville et le Service Public de Wallonie (SPW) ont commandé au bureau d'études TRANSITEC Ingénieurs-Conseils - s.a. de Namur, fin 2008, une étude sur la mobilité de la rive droite de Namur (Jambes). Le cœur de Jambes étant particulièrement saturé de véhicules en circulation (près de 140.000 véhicules par jour entrant et sortant de Jambes durant un jour ouvrable moyen) et en stationnement (souvent en double file). Cette étude a été réalisée en partenariat avec la Direction des Routes et la Direction de la Mobilité du SPW, le TEC, la SRWT et la SNCB.

Jambes attire du monde : habitants, écoliers, clients des magasins, sportifs, travailleurs, amateurs de culture. Et Jambes est aussi un lieu de passage obligé pour certains déplacements vers le centre de Namur ou vers le réseau autoroutier. Cette entité avait donc besoin qu'on s'occupe d'y améliorer la mobilité, tous modes de déplacements confondus.

Après un long cheminement (*), le Plan communal de Mobilité (PCM) de Namur – rive droite a été adopté par le Conseil communal le 31 mai 2010. 

Ce plan vise à améliorer sensiblement le confort et la sécurité des piétons, des personnes à mobilité réduite (personnes âgées, personnes en chaise roulante, parents avec poussette, ...) et des cyclistes. Il prévoit aussi d'offrir aux usagers du bus des temps de parcours plus courts et d'améliorer le stationnement et la circulation des automobiles. Cette nouvelle vision de la mobilité reflètait aussi les engagements inscrits dans la déclaration de politique communale en vigueur à ce moment-là : un meilleur partage de l'espace public entre tous les usagers.

Le Plan communal de Mobilité de Jambes concerne chacun d'entre nous et devrait permettre d'améliorer significativement la qualité de vie de Jambes : dans son centre et ses quartiers.

(*) Consultation des usagers, des acteurs jambois et des Comités de Quartiers, enquête publique, CCATM, incluant un "atelier urbain" (**)

(**) Démarche de promotion de la participation citoyenne : l'atelier urbain (encadrement par Tr@me)

Les propositions ont été sensiblement  enrichies par la participation d'un groupe de citoyens réunis au sein d'un atelier urbain. Des Jambois, des commerçants et des experts ont confronté leurs points de vue afin de dégager des solutions réalistes au bénéfice de tous. Nous remercions encore une fois toutes ces personnes qui ont contribué avec enthousiasme à la qualité des pistes pour une meilleure mobilité.

top