Enquête : Les aîné·e·s face à la numérisation des services bancaires

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Enquête : Les aîné·e·s face à la numérisation des services bancaires
Liens utiles
Actions sur le document

Diminution des agences bancaires et des automates

Depuis plus d’un an, le Conseil Consultatif Communal des Aîné·e·s (C.C.C.A.) s’alarme d’une réalité qui va en s’amplifiant : le nombre d’agences bancaires et d’automates diminue de plus en plus, tandis que les opérations électroniques prennent le pas sur les transactions en liquide.

Namur n’échappe pas à la tendance : de 2010 à 2020, le nombre d’agences bancaires est passé de 73 à 43.

Ces évolutions, accentuées par la crise sanitaire, n’accroissent-elles pas le risque de fracture numérique ? N’est-on pas en train d’exclure une partie importante de la population (en particulier, les aîné·e·s) de services pourtant essentiels ?

Ce sont les interrogations que soulèvent le C.C.C.A. à travers l’enquête citoyenne qu’elle initie et qui vise à objectiver le phénomène et les préoccupations pour proposer différentes pistes dans la poursuite de ses échanges avec le secteur bancaire.

Le C.C.C.A. soulève également différents autres points :

  • La répartition des agences ou points de contact est très inégale sur le territoire et les moyens de transport en commun n'en facilitent pas l'accès.
  • Le coût des opérations manuelles représente aussi un handicap pour une part non négligeable des aîné·es dont les revenus sont parfois limités.
  • La fracture numérique touche entre 25 et 30 % de la population concernée et l'âge n'est pas un critère absolu.
  • Les seniors représentent 1/4 de la population namuroise et les projections les plus récentes du Bureau du Plan prévoient un accroissement de 50 % de cette catégorie dans les 3 décennies à venir (ces chiffres suivent sensiblement la même courbe en Wallonie et dans l'ensemble du pays).

Donnez votre avis

En répondant à l’enquête du C.C.C.A. jusqu’au 15 juillet prochain.

Répondre à l’enquête en ligne

Par téléphone : 081 40 14 86 ou 081 24 72 54

En vous procurant et en déposant votre formulaire d’enquête à la Maison des Citoyens

 

top