La scan-car arrive à Namur

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / La scan-car arrive à Namur
Actions sur le document

Dès le 13 juin 2022, les usagers et usagères pourront apercevoir un véhicule particulier équipé de caméras ANPR (« Automatic Number Plate Recognition » pour « reconnaissance automatique de la plaque d’immatriculation ») en ville. Cette voiture intelligente sillonnera les zones réglementées de stationnement afin de détecter les véhicules qui ne seraient pas en règle.

La scan-car, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une voiture équipée de caméras sur le toit qui permet d'effectuer un contrôle systématique des voitures stationnées. Elles scannent la plaque pour s'assurer que le stationnement a bien été payé ou que la voiture dispose d’un droit de stationnement valide.
Après traitement des informations, les propriétaires des véhicules n’étant pas en possession d’un titre de stationnement valide recevront une redevance.
Un contrôle plus efficace
La scan-car permet un contrôle plus efficace des zones règlementées grâce à un rendement possible de 1.200 contrôles par heure, contre environ 400 contrôles par jour seulement pour une ou un agent piéton. Elle peut donc parcourir les zones bleues et à horodateur plusieurs fois par jour ! Une véritable révolution quand on sait que le contrôle des zones bleues, de par leur multiplication et leur étendue, était devenu difficile depuis quelques années. Désormais, ces zones bleues pourront être agrandies sans perturber le contrôle des autres zones réglementées. À noter que le contrôle humain réalisé par le service Gestion du Stationnement restera d’application car certaines infractions et droits de stationnement ne seront pas détectés par la scan-car. Le traitement des infractions relevées par la scan-car sera effectué par des agentes et agents assermentés. D’un point de vue emploi, la Ville n’engage pas de personnel supplémentaire et ne supprime pas de postes avec l’apparition de la scan-car. Il s’agit ici d’un renfort technologique.
Une nouvelle technologie au service du stationnement
Le contrôle des zones réglementées par des caméras ANPR nécessite de lier chaque droit de stationnement à une plaque d’immatriculation. Dans un futur proche, les cartes riverains et tickets horodateur ne seront plus utiles pour juger si un stationnement est autorisé ou non car la vérification se fera sur base de la plaque. Dès lors, les éventuels constats d’infraction ne seront plus apposés sur les pare-brises des contrevenants mais directement envoyés à leur domicile. Pour l’heure, il reste toutefois obligatoire d’apposer le droit de stationnement sur le tableau de bord.

Des données en temps réel, la scan-car alliée de votre stationnement

À terme, la scan-car permettra à la Ville de recueillir et de diffuser de précieuses informations anonymes relatives aux pratiques de stationnement. Grâce aux données collectées, il sera possible de prédire et quantifier le stationnement disponible sur l’espace public par quartier ou par rue en fonction de la période de la journée. Ces données seront communiquées via le portail cartographique de la Ville, www.data.namur.be , afin d’orienter les personnes qui le souhaitent vers les différentes possibilités de stationnement. Ces données permettront aussi de caractériser le type de stationnement dans chaque rue en fonction du moment de la journée et de mener des actions de sensibilisation pour une meilleure utilisation de l’espace public.
La scan-car permettra un usage rationnel et intelligent de l’espace public pour une Ville plus mobile et plus attractive. Ce sera notamment le cas pour les zones bleues où la scan-car assurera une meilleure rotation du stationnement en s’assurant du déplacement des véhicules après le temps réglementaire.

Et les PMR ?

La Ville de Namur se veut vigilante par rapport au contrôle de stationnement des personnes à mobilité réduite via la scan-car.
Les personnes concernées sont invitées à introduire prochainement une démarche auprès du service Gestion du Stationnement de l’administration communale qui permettra de répertorier leur plaque dans un fichier empêchant la verbalisation de stationnement. Cette exonération est particulièrement adaptée aux utilisatrices et utilisateurs utilisant régulièrement le même véhicule. L’apposition de la carte bleue sur le tableau de bord reste par ailleurs obligatoire car un contrôle humain restera d’application.
La démarche peut donc être réalisée directement sur place auprès du service Gestion du Stationnement ou en ligne via le e-guichet du site internet de la Ville de Namur https://namur-formulaires.guichet-citoyen.be/gratuite-du-stationnement-pour-les-titulaires-de-carte-pmr/. Le formulaire sera également disponible en version papier au service Gestion du Stationnement et au Centre Info de la Maison des Citoyens.
De manière plus pratique, les emplacements PMR ne seront pas contrôlés par la scan-car, et une fois l’immunisation de plaque réalisée, les personnes à mobilité réduite pourront se garer comme à l’habitude en zone bleue ou horodateur.

Consulter le formulaire
 

Pour les stationnements plus occasionnels ou en attente de l’immunisation de plaque, plusieurs possibilités seront proposées. Un encodage ponctuel d’une plaque d’immatriculation pourra être effectué avec une validité allant jusqu’à la fin de la journée entamée :
• sur l’horodateur en pressant le symbole « PMR » et en suivant les instructions (coût de 0,15€ par session à charge de la Ville) ;
• via l’application Flowbird. Cette démarche vise également à annoncer son arrivée et introduire son numéro de carte PMR (coût de 0,15€ par session à charge de la Ville)
• un encodage similaire peut être effectué par sms (en plus du coût de 0,15€ par session à charge de la Ville, un coût supplémentaire de 0,15€ doit légalement être facturé à l’utilisateur ou l’utilisatrice).

top