Namur, « commune du commerce équitable » : appel aux commerces !

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Namur, « commune du commerce équitable » : appel aux commerces !
Actions sur le document

Namur s’est récemment prêtée à l’exercice du Fair-ô-Mètre, un questionnaire qui évalue l’engagement des communes et de leurs acteurs associatifs et économiques en matière de commerce équitable. Le score obtenu – B pour Bravo – souligne à quel point la reconnaissance de Namur comme « commune du commerce équitable » est à portée de main !

Pour finaliser sa candidature au titre de « commune de commerce équitable », Namur compte plus que jamais sur ses commerçants et commerçantes. Ceux-ci sont en effet nombreux à proposer des produits éthiques et responsables sur leurs étalages ou à la carte de leur établissement.
L’obtention du titre de « commune du commerce équitable » contribuera à la reconnaissance et à la visibilité de leurs efforts. C’est pourquoi, la Ville les encourage à compléter une courte déclaration qui appuyera le dossier de candidature de Namur et permettra de grappiller les quelques beaux points qui manquent encore à la Ville pour obtenir la meilleure note au Fair-ô-Mètre en même temps que le titre de « commune du commerce équitable ».

Télécharger la déclaration "commerce équitable" à compléter

Renvoyer votre déclaration complétée par e-mail

Le commerce équitable en deux mots

Les citoyens et citoyennes font de plus en plus attention à la provenance des produits qu’ils achètent et à la façon dont ces produits ont été fabriqués et acheminés. Le commerce équitable garantit les droits fondamentaux des agriculteurs et agricultrices qui produisent ces marchandises, notamment le droit à une rémunération juste. Il assure aussi des modes de production et de culture durables et respectueux de l’environnement.

6 critères pour mesurer l’engagement des communes en faveur du commerce équitable

L’obtention du titre de « commune du commerce équitable » est soumise à 6 critères. Ces 6 mêmes critères sont évalués par le questionnaire du Fair-ô-Mètre. En cela, le très beau résultat obtenu par la Ville de Namur est un signal positif dans le cadre de sa candidature en cours.

Critère 1 : la consommation au sein de l’administration communale de produits issus du commerce équitable.
Dans les bureaux de l’Hôtel de Ville, les boissons proposées et les distributeurs de boissons et snacks font déjà la part belle aux produits issus du commerce équitable. L’offre a aussi été adaptée au sein des nombreuses structures et infrastructures « para-communales », telles que le CPAS, la Police, les piscines et complexes sportifs…

Critère 2 : l’offre en produits équitables au sein des commerces et établissements horeca sur le territoire communal.
A Namur, nombreuses sont les enseignes et les restaurants ou bars qui intègrent déjà les produits équitables à leur offre et les mettent en évidence pour leurs consommateurs ou consommatrices.
Initiée dans le contexte de la crise sanitaire, Namur Boutik, la vitrine en ligne du commerce namurois soutenue par la Ville de Namur, intègre elle aussi une offre de produits équitables.

Critère 3 : l’offre en produits équitables au sein des entreprises, écoles, organisations et associations installées sur le territoire communal et la communication sur leur engagement en matière de commerce équitable.
Depuis 2020, les écoles du réseau communal proposent des repas chauds ou de la soupe cuisinés à partir de produits locaux et durables. D’autres établissements scolaires namurois, tous réseaux et niveaux confondus, optent également pour l’équitable à travers diverses actions (petits-déjeuners, vente de snacks…). Diverses organisations et entreprises namuroises s’engagent aussi ouvertement.

Critère 4 : la communication de la commune sur son engagement en matière du commerce équitable vers les médias et les actions de sensibilisation menées auprès du grand public.
Fête des circuits courts (2019), petit-déjeuner de sensibilisation avec les commerçants, organisation de repas équitables durant la semaine du commerce équitable… A diverses reprises déjà, la Ville a montré et démontré son engagement en faveur du commerce équitable.

Critère 5 : l’instauration d’un comité de pilotage local pour impliquer les différents acteurs et actrices et donner les impulsions nécessaires
Mis en place depuis 2012 et relancé activement en 2019, le comité de pilotage namurois rassemble des représentants et représentantes de la Ville et du CPAS de Namur, mais aussi des commerçants et commerçantes déjà investis dans le commerce équitable.

Critère 6 : le soutien de la commune aux produits agricoles locaux et durables.
Namur s’engage plus que jamais dans la voie de la relocalisation de son alimentation, en faveur de produits locaux, durables et respectueux de l’environnement.
Différentes initiatives sont en cours, notamment :

  • Le lancement du Conseil agroalimentaire durable namurois qui rassemblera 16 membres désignés suite à un appel à candidatures, tous acteurs ou actrices dans le domaine de l’alimentation (production, transformation, distribution, consommatrices et consommateurs, associatif, enseignement et formation, recherche, pouvoirs publics). Il entend soutenir la démarche d’alimentation durable et faciliter les projets qui favorisent la consommation et la production locale.
  • Un futur marché couvert dédié à la valorisation du travail des producteurs et maraîchers locaux est appelé à voir le jour dans le nouveau quartier des Casernes.
  • Namur initie aussi la création d’un Relais agricole, capable d’alimenter en fruits et légumes les cuisines de collectivité publiques et cela en quantités et variétés suffisantes.
top