Namur hisse des drapeaux contre les LGBTQI+phobies

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Namur hisse des drapeaux contre les LGBTQI+phobies
Actions sur le document

Le 17 mai marque la journée mondiale contre l’homophobie, la lesbophobie, la transphobie, la biphobie et l'interphobie. La Ville de Namur a hissé des drapeaux colorés à divers endroits afin d'exprimer son soutien envers les droits de toutes les personnes LGBTQI+, quelles que soient leurs préférences sexuelles et affectives, leur identité et expression de genre, leurs caractéristiques biologiques, leur statut sérologique ou social. Ce 17 mai verra aussi l’organisation d’une manifestation statique sur la Place de l’Ange.

Le drapeau Arc-en-ciel, connu et reconnu, est exposé à Namur, mais il n'est pas seul : la Ville de Namur est la première en Belgique à hisser également les drapeaux des communautés lesbienne, bisexuelle, transgenre et intersexe. Ces drapeaux seront visibles jusqu'à la fin du mois de mai sur la façade de la Bourse et au rond-point de la Chaussée de Charleroi à Salzinnes. Un drapeau Arc-en-ciel est également installé dans la Maison des Citoyens.

  • Le drapeau Arc-en-ciel est le drapeau de la communauté gaie et, par extension, celui de toutes les communautés LGBTQL+. 
  • Le drapeau lesbien est constitué d’un dégradé dans les tons rouges/roses qui représentent la féminité transgressive, la communauté, la non-conformité de genre, la liberté et l'amour.

  • Dans le drapeau de la fierté bisexuelle, le rose représente l'attraction sexuelle pour le même genre et/ou sexe, le bleu représente l'attraction sexuelle pour le genre et/ou sexe opposé et les deux bandes se chevauchant dans le centre de couleur violette représentent une attirance sexuelle pour deux ou plusieurs genres et/ou sexes.

  • Les bandes bleu clair du drapeau transgenre sont associées à la couleur traditionnelle des garçons, les bandes roses ont la couleur traditionnelle des filles. Le blanc représente les personnes intersexes ou les personnes qui ont un genre neutre ou indéfini.

  • Le drapeau intersexe représente un cercle, la base des symboles de genre mais sans les excroissances les différenciant, violet (la couleur mélangeant le bleu et le rose) sur un fond jaune (la couleur qui ne comporte ni bleu ni rose).

Première manifestation LGBTQI+ en Wallonie.

Pour la première fois en Wallonie, une centaine de personnes se rassembleront sur la Place de l'Ange ce lundi 17 mai à 17h pour une manifestation statique (sur inscription). L'occasion de rappeler que les droits des personnes LGBTQI+ ne sont, aujourd'hui encore, pas toujours respectés. 

Au-delà du symbolique

Les symboles et la sensibilisation ne dispensent pas d'un travail de fond pour améliorer ces droits. Pour ce faire, des collaborations entre la Ville de Namur et la Maison Arc-en-ciel se développent. Par exemple, la Maison Arc-en-ciel a joué un rôle d’ambassadrice dans le cadre des budgets participatifs de la Ville de Namur, et a rejoint le comité de pilotage stratégique du projet « Espace VIF ». Leur participation à ce projet permet d’assurer que l’accueil et l’accompagnement des personnes LGBTQI+ soient prévus dans le cadre du futur dispositif multidisciplinaire namurois de prise en charge des violences intrafamiliales.

top