Namur Street Art Cities

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Namur Street Art Cities
Actions sur le document

Le Street Art en quelques clics

Une application en ligne et de nouvelles fresques dans la ville !

Explorer Namur à travers l’art urbain, c’est l’invitation que lance la Ville avec l’application « Street Art Cities ». Photos à l’appui, les fans de Street Art pourront localiser les fresques partout dans Namur et découvrir les artistes qui les ont conçues. Dans la foulée, la page Namur Street Art (anciennement L’Art dans la Ville) a pris son envol avec l’appel aux votes pour la future fresque de Treepack dans le tunnel d’Omalius : plus de 17.000 personnes touchées et 5000 votants à ce jour ! On saura, le 10 mai, qui, des éléphants, de la baleine ou des plongeurs, a remporté les suffrages du public et animera le mur du tunnel dans quelques mois.

Non loin de là, de part et d’autre de la gare de Namur, deux nouvelles fresques ont vu le jour : la fresque éphémère et très BD de Trama sur le Mur de l’ancien pavillon du Tourisme au square Léopold et la fresque Icarus de Jimmy Michaux au boulevard du Nord. Les dérives et les questionnements de l’Homme sont au centre des préoccupations de cet artiste urbain formé à l’IATA et à l’Académie des Beaux-Arts de Namur. « Icarus est une version contemporaine du Mythe d’Icare, une métaphore de la crise écologique actuelle. Le jeune individu fixe quelque chose au loin. Il est aveuglé par le soleil qui symbolise ici les difficultés écologiques et technologiques qui nous attendent dans le futur si nous ne changeons pas notre mode de vie et de consommation. Une question dès lors s’impose : allons-nous nous brûler les ailes dans cette course effrénée ? ».

Parmi les autres peintures murales programmées cette année, on épinglera la fresque dédiée à Pierre Dandoy, artiste et photographe namurois bien connu. Elle sera l’oeuvre de Samuel Idmtal du collectif bruxellois Propaganza et ornera dans quelques mois un mur de la rue Henry Lemaître, à Salzinnes.

Enfin, dernière bonne nouvelle pour les amateurs de Street Art, la 2e édition du Pshitt Festival est annoncée ! Organisé par le collectif Drash en partenariat avec la Ville et les Abattoirs de Bomel / Centre culturel de Namur, elle se déroulera dans le quartier Asty-Moulin (site DEMA, rues du Houyoux et de l’Industrie) du 2 au 4 juillet sur le thème construire/déconstruire. Nouveauté par rapport à l’édition 2019, les artistes travailleront en duo !

Pour suivre toute l'actualité street art à Namur:

Consultez le site :www.namur.streetartcities.com

Consultez la page Facebook : www.facebook.com/namurstreetartcities
 

Téléchargez l'application "Street Art Cities" sur les plateformes de téléchargement de votre smartphone

top