Ouverture du parking Confluence : 670 places supplémentaires au centre-ville

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Ouverture du parking Confluence : 670 places supplémentaires au centre-ville
Actions sur le document

Juin 2021

Après plus de 4 ans de fouilles archéologiques et de travaux, le nouveau parking “Confluence” - situé au cœur de Namur - ouvre ses portes.

Les citoyennes et citoyens pourront y accéder ce mercredi 30 juin, dès 14h00.

4 niveaux en sous-sol, entre 2 cours d'eau

Comme son nom l’indique, ce nouveau parking se situe sur le site emblématique du Grognon, à la confluence de la Sambre et de la Meuse. Le parking en lui-même est composé de 4 étages souterrains de 5.000 mètres carrés chacun, permettant d’accueillir au total 670 places de stationnement (dont 120 seront louées en semaine pour les besoins du Parlement de Wallonie). Il s’étend jusqu’à 12 mètres en-dessous du sol, soit 9 mètres sous le niveau de la Meuse et de la Sambre.

Il propose par ailleurs un accès dédié, ainsi qu’une zone réservée pour les motos (20 places) et les vélos (53 places). Il offre également aux cyclistes et aux motards la possibilité d’y entreposer leur équipement via une consigne gratuite.

Plusieurs dispositifs anti-crue

Vu la localisation, les ingénieurs et les architectes ont prévu plusieurs dispositifs anti-crue. Côté Meuse, sur le quai, sous la passerelle, deux batardeaux étanches ont été placés : l’un se relève en sortant du sol et l’autre se referme comme une porte. Ces obstacles mécaniques doivent éviter, si la Meuse déborde, que l’eau ne rentre par le premier étage du parking.

En cas d’inondation encore plus exceptionnelle, il est même possible d’immerger le dernier niveau pour garantir la stabilité de la construction.

Des technologies à la pointe

Comme le Parking du Beffroi, le parking Confluence est équipé des dernières technologies telles que l'entrée sans contact via la reconnaissance de plaque, la possibilité de réserver son emplacement en ligne et la compatibilité avec la Pcard+.

Cette carte de stationnement, disponible gratuitement sur simple demande (www.pcard+), offre de nombreux avantages, dont un forfait soirée dans les parkings Beffroi et Confluence, ainsi qu’une réduction de 10 % dans ces 2 parkings, gérés par Interparking.

Un parking bien intégré dans son environnement

Situé au pied de la Citadelle et surplombé d’une agréable esplanade accueillant le NID (Namur Intelligente et Durable ; un espace ultra moderne qui proposera d’ici quelques semaines une brasserie et une salle polyvalente), ce nouveau parking est bien intégré dans son environnement et répond à une réelle demande de stationnement dans le quartier. Il est le seul projet de parking au sud du centre-ville. Et, de ce point de vue, il est particulièrement stratégique.

En savoir plus sur

Les tarifs, équipements et services disponibles : consultez le site internet d’Interparking - Confluence (Namur)

Le stationnement à Namur : consultez la page Mobilité du site internet de la Ville de Namur

Télécharger le Communiqué de presse du 30/06/2021 (PDF, 561 Ko)

 

A propos de la collaboration

Ce nouveau parking s'inscrit dans la stratégie globale de la Ville de Namur qui apparait dans son Schéma de Structure Communal (2012) et dans son Plan Communal de Mobilité (actualisé en 2018).

Il est le fruit d’une belle collaboration entre la Ville de Namur, le Service Public de Wallonie - SPW, le Parlement de Wallonie, l’Intercommunale Namuroise de Services Publics – Inasep et l’entreprise Interparking, actuel exploitant du Parking du Beffroi de la Place d’Armes.

Pour cet ambitieux projet, la Ville a sollicité la participation de l’Inasep pour l’étude de faisabilité. Parallèlement, des Bureaux d’études « bâtiments & énergie » et « voiries-égouttage » ont étudié la faisabilité du parking, du nouveau rond-point, du schéma de circulation et de leurs conséquences dans le quartier.

Des fouilles archéologiques, menées depuis mars 2017, ont été organisées dans le cadre des travaux d’aménagement du site, mobilisant 30 personnes dont une dizaine d’archéologues de l’Agence wallonne du Patrimoine – AWAP. Ces fouilles, financées par la Wallonie, la Ville de Namur et Interparking, ont mis en lumière de belles découvertes archéologiques.

top