Avertissement

Retrouvez les dernières informations sur la page coronavirus

Plus de place aux piétons et aux cyclistes !

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Plus de place aux piétons et aux cyclistes !
Actions sur le document

Zones partagées, RAVeL et nouvelles technologies...

Au rayon "nouvelles technologies" : des Totems « compteurs » de piétons et vélos

Dans le cadre de l’installation du STI (Système de Transport Intelligent), du mobilier urbain intelligent apparait peu à peu dans notre Ville.
Outre les bornes d’information aux arrêts de bus et des panneaux à messages variables sur les axes routiers, le centre-ville sera bientôt équipé des compteurs de piétons et piétonnes et de cyclistes, installés sur des totems d’affichage, un moyen à la fois ludique de sensibiliser, encourager et informer.. Ceux-ci font partie des projets complémentaires au Système de Transport Intelligent et confirment le statut de ville innovante. Ces équipements complémentaires au STI sont en grande partie subsidiés par FEDER (Le Fonds européen de développement régional).

Maintien de la zone partagée jusqu'à l'été 2021

La zone partagée (20km/h) de la Corbeille

Bien qu'au départ, il avait été annoncé que les mesures temporaires de mobilité telles que la zone partagée de la Corbeille seraient levées au 31 août 2020. La volonté de la Ville de Namur est de maintenir ces mesures jusqu’à l’été 2021. L’évaluation de ces mesures, par un comité technique et par un comité d’usager et usagères est déjà en cours et sera prolongée toute la durée d’application des mesures.

La zone partagée (20km/h) de la rue Mazy et de l'avenue de la Pairelle

Le 15 mai dernier, la Ville annonçait la mise en œuvre temporaire d’une zone partagée dans la Corbeille. Ces mesures sont désormais également appliquées à la rue Mazy et à l’avenue de la Pairelle. Les mêmes règles y sont d’application : sur le principe de la « zone de rencontre », ces zones partagées offrent l’avantage de maintenir la circulation automobile, moyennant le respect d’une vitesse limitée à 20 km/h, tout en accordant plus d’espace aux modes actifs.

Les piétonnes et piétons sont autorisés à circuler librement sur toute la largeur de la chaussée. La vigilance reste néanmoins de mise et il est interdit d’entraver délibérément la circulation des autres. Par ailleurs, le stationnement reste autorisé dans les emplacements délimités.

Attention : les cyclistes, restent considérés comme des conducteurs. Ceux-ci doivent respecter le sens de la circulation, tenir leur droite et ne pas dépasser le 20 km/h.

Pourquoi ces deux voiries ? Il est intéressant d’étendre le principe de la zone partagée à ces deux voiries étant donné leur proximité avec la Meuse, l’Enjambée et l’attrait qui en découle de s’y promener, sans compter la présence des écoles dans leurs environs proches. Il s’agit de faciliter le respect des mesures de distanciation imposées par le Conseil National de Sécurité.

RAVeL

Connexion des RAVeLs avec le centre-ville

Certaines voiries communales permettent de connecter les RAVeLs au centre-ville. Afin d'encourager les déplacements à vélo la Ville a décidé de leur donner ce statut de « voirie cyclable ».

Il s’agira des premières « rues cyclables » sur le territoire namurois.

Concrètement, dans les « rues cyclables, le cycliste peut utiliser toute la largeur de la voie publique lorsqu’elle n’est ouverte qu’à son sens de circulation et la moitié de la largeur située du côté droit lorsqu’elle est ouverte aux deux sens de circulation. Toute rue cyclable est accessible aux véhicules à moteur. Ils ne peuvent toutefois pas dépasser les cyclistes. La vitesse ne peut jamais y être supérieure à 30 km/h. » extrait du Code de la route.

  • Rue Notre-Dame, boulevard de la Meuse et avenue de Tabora devenus « rues cyclables »
    La rue Notre-Dame dans sa portion entre le rond-point du Grognon et l’avenue de La Plante, le boulevard de la Meuse entre l’avenue de la Citadelle et l’avenue Materne, l'avenue de Tabora entre la rue Fonds des Bas Prés (sortie du RAVeL) et la place Falmagne seront des « rues cyclables ». Cette mesure sera prochainement matérialisée.

  • Quai de l’écluse : rue cyclable (mesure définitive)
    Cela avait déjà été validé par un règlement de police, le Collège a marqué sa volonté que la matérialisation soit accélérée : le quai de l’écluse sera donc bientôt matérialisé en tant que « rue cyclable » et ce de façon définitive.

  • Ouverture de la voie cyclable urbaine le long du boulevard Cauchy (mesure définitive)
    Il s’agit d’officialiser cette voie cyclable urbaine par l’installation de la signalisation adéquate.

Rue du Quai : fin de travaux

La réfection du tronçon du RAVeL est désormais terminée. Il est sur le point d’être ouvert au public.

 

top