Avertissement

Retrouvez les dernières informations sur la page coronavirus

Attention

L'Hôtel de Ville est accessible uniquement sur rendez-vous dès ce 22 /10

Coche verte

Un été culturel à Namur

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Un été culturel à Namur
Actions sur le document

Cette année encore, la Ville de Namur souhaite offrir une saison estivale riche en culture et en créativité. Plus que jamais, les artistes namurois et namuroises seront valorisés et mis à l’honneur. 

Depuis 2015, la Ville de Namur multiplie les projets en vue d’intégrer l’art dans la ville et le rendre accessible au plus grand nombre. L’objectif est d’égayer Namur et de renforcer son attractivité en transformant l’espace public en lieu d’exposition permanent.

Les artistes namurois font le mur 

Depuis quelques années, la Ville de Namur s’est inscrite dans une volonté de garnir les rues namuroises de fresques artistiques. Cet été, une fresque monumentale rendant hommage à l'architecte Alphonse Balat et aux prémices de l'Art nouveau, va fleurir en bordure de Meuse sur le mur de la charmante Villa Balat. L’œuvre de Démosthène Stellas, membre du collectif jambois Drash, sera  placée sous le signe de la simplicité et de la nature. Elle s’épanouira à quelques pas de la passerelle l’Enjambée, ouvrage d’art innovant qui respecte lui aussi ce principe de simplicité. Ultérieurement, la fresque devrait être prolongée, sur le mur du « Gastronome». La demande de permis d’urbanisme est en cours.

Cette nouvelle fresque vient enrichir un parcours urbain composé d’une quinzaine d’œuvres. Trois autres fresques urbaines seront également réalisées très prochainement. Dans un tout autre décor, l’artiste jambois Estefan a reçu pour mission de concevoir une peinture murale sur les murs et pilastre du niveau -1 du parking de l'Hôtel de Ville. Composée de formes géométriques et de couleur pastel, cette œuvre vise à redonner de la clarté et de la vie à cet espace monotone. 

Du côté de la gare, le square Léopold est lui aussi devenu un espace de créativité pour les artistes street art. En juin, c’est une artiste féminine, Mathilde Dujardin, qui a apporté sa touche colorée dans une démarche participative doublée d’une réflexion sur l’homme et son environnement. Dans un second temps, l'artiste s'est engagée à peindre le reste du pavillon en s'inspirant de la réalisation faite avec les résidents et résidentes de l'Accueil Mosan.

L’automne prochain, un autre artiste namurois, Jimmy Michaux alias JIM.MI, va s’atteler à la fresque Icarus sur un bâtiment situé au boulevard du Nord à Namur. L’œuvre a été choisie par les citoyens et citoyennes suite à un appel lancé par la Ville de Namur en avril dernier. 

Téléchargez le plan "L'Art dans la ville"  

Sculptures dans la Ville 

Souvenez-vous, l’été dernier, Lilian Bourgeat avait investi l’espace public avec ses oeuvres XXL. Cet été, c’est un artiste français, Nicolas Eres, qui va transformer le paysage urbain. Exposées en Belgique pour la première fois, ses fourmis rouges géantes ont escaladé les murs de l’Hôtel de Ville, de l’Inno, et du Théâtre de Namur après un crochet par la rue des Brasseurs. Elles ne manqueront pas d'attirer le regard des passants et passantes par leur aspect ludique, brouillant nos repères en perturbant notre rapport au réel. Par leur taille XXL, ces bestioles sortent de leur banalité et ouvrent de nouvelles perspectives sur notre environnement.

 Les foumis de Nicolas Eres débarquent à Namur 

Intégrer l’art contemporain dans l’espace public, au cœur de Namur, afin de le rendre accessible à un large public, c’est l’objectif du parcours Sculptures dans la Ville organisé par le service culture. Depuis 2002, de nombreux artistes comme Félix Roulin, Serge Gangolf, Mady Andrien, Charlotte Marchal, Sabine Guillaume, Jean Morette ou Olivier Strebelle ont investi nos places et jardins publics, invitant les passants et passantes à poser un regard neuf sur leur environnement quotidien.

Dynamique de chantier 

Cet été, la Ville de Namur a décidé de faire appel à des artistes de la région pour égayer les chantiers qui rythment le quotidien des Namurois et Namuroises afin d'adoucir leurs conséquences aux yeux du public. La Ville a confié à 7 artistes namurois le soin de revisiter et réinterpréter deux oeuvres emblématiques du pôle muséal des Bateliers : une sculpture du Musée archéologique et un tableau du Musée des Arts décoratifs. Leurs créations seront reproduites sur des bâches placées sur le chantier de la Confluence, plus précisément sur le cheminement provisoire du Grognon, dans le courant du mois d’août. 

Mais encore... 

Les photographes de l'ILFOP seront également mis à l'honneur à la galerie du Beffroi qui accueillera l' « EXPO ILFOP » célébrant les 50 ans de la section photographie.

A ne pas manquer également, les 3 expositions gratuites proposées par le pôle muséal Les Bateliers. Cette année, ils vous proposeront leur première exposition achéologique qui se pose la question du genre en archéologie. 

Pour plus d'information sur les événements prévus à Namur cet été rendez vous sur notre agenda.   

 

top