Avertissement

Retrouvez les dernières informations sur la page coronavirus

Un menu à option pour les deux numéros d’urgence

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Un menu à option pour les deux numéros d’urgence
Actions sur le document

La Belgique a introduit un menu à option pour les numéros d’urgence 112 et 101. L’introduction de ce menu à option a pour objectif de diminuer le nombre d’appels inutiles (appels de poche ou malveillants) et de permettre que davantage de lignes restent libres. Il a aussi pour but de faciliter votre choix en situation d'urgence.

Derrière ces deux numéros se trouvent deux centrales d’urgence différentes avec des processus différents pour la gestion des appels urgents : l’une pour l’aide médicale et les pompiers, l’autre pour la police. Avant l’introduction du menu, si vous composiez le 112 pour demander une aide policière, vous étiez transféré au numéro d’urgence 101. Ce nouveau dispositif permet d’éviter le transfert de votre appel du 112 au 101 (ou vice-versa), un gain de temps qui peut s’avérer utile.

Dorénavant, lorsque vous appelez l’un de ces numéros, vous êtes amené à choisir l’aide dont vous avez besoin à l’aide des chiffres de votre téléphone. Vous avez le choix entre ambulance, pompiers ou police. Une fois ce choix posé, Vous êtes directement mis en contact avec une personne de la centrale d’urgence adéquate qui vous enverra directement les secours.

Rassurez-vous, si vous ne parvenez pas à faire un choix ou si votre choix est erroné, restez en ligne. Un opérateur prendra quand même votre appel. Si vous ne faites pas de choix, le message est alors répété une fois et vous êtes ensuite transféré automatiquement à la centrale d'urgence territorialement compétente. Si vous faites un choix erroné, vous êtes, comme auparavant, transféré par l'opérateur vers la centrale d’urgence adéquate.

top