Information

Vague de chaleur : la Ville vous rappelle les mesures de précaution à prendre.

Coche verte

Vague de chaleur : rappel des mesures de précaution à prendre

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Vague de chaleur : rappel des mesures de précaution à prendre

Mise à jour : 11 août 2022

La phase d’avertissement du plan wallon forte chaleur et pics d’ozone est activée. Les phases d’avertissement et d’alerte s’enclenchent lorsqu’un certain nombre de critères sont atteints, parmi lesquels les seuils de température et de concentration d’ozone.
Le Centre Régional de Crise de Wallonie annonce des concentrations d’ozone élevées avec risque de dépassements locaux du seuil d'information européen ces jeudi 11/08, vendredi 12/08 et samedi 13/08/2022. Le dimanche 14 août et jours suivants: des concentrations élevées d’ozone sont attendues. La qualité de l’air devrait progressivement s’améliorer après le week-end.

En cette période, la Ville vous rappelle les mesures de précaution à prendre.

Qu’est-ce qu’une vague de chaleur ?

Il faut trois jours consécutifs à plus de 30 degrés dans une période de cinq jours durant lesquels ont atteint au moins 25 degrés pour connaître une vague de chaleur au sens scientifique du terme.

Pour suivre les prévisions.

Prévisions

Selon les prévisions de l’IRM, les températures maximales prévues pour les prochains jours dépasseront 28°C à partir du mercredi 10 août 2022.

Dans les prochains jours, les concentrations d'ozone devraient être normales pour cette période de l'année. Aucun dépassement du seuil d’information européen de 180 μg/m³ n’est prévu.

Plan wallon Forte chaleur et pics d’ozone

Le plan wallon « forte chaleur et pics d’ozone » se compose de 3 phases :

  1. une phase de vigilance
  2. une phase d’avertissement 
  3. une phase d’alerte

La phase de vigilance débute le 15 mai et se termine le 30 septembre. Pour rappel, depuis ce 6 août, la phase d’avertissement du plan forte chaleur et pics
d’ozone est activée. 
Les phases d’avertissement et d’alerte s’enclenchent lorsqu’un certain nombre de critères sont atteints, parmi lesquels les seuils de température et de concentration d’ozone.

Retrouvez toutes les infos dans le Plan wallon Forte chaleur.

L'AVIQ (Agence pour une Vie de Qualité) a développé une campagne dédiée aux bons réflexes à mettre en place en cas de forte chaleur, et à la vigilance à conserver à l’égard des personnes plus fragiles. Téléchargez la brochure explicative "Ozone et forte chaleur", 11/04/2019 - PDF, 2.23 Mo.

Recommandations aux organisateurs et organisatrices de manifestations culturelles ou sportives - AVIQ - PDF, 1.8 Mo

Bons réflexes pour toutes et tous

  • S’hydrater : buvez environ 1,5 litre d’eau par jour (eau, thé, tisanes, potages…) mais évitez les boissons alcoolisées, le café et les boissons sucrées.
  • Se protéger de la chaleur : restez le plus possible à l’intérieur aux moments les plus chauds de la journée (au moins de 11h à 15h), fermez les fenêtres et les rideaux des façades exposées au soleil tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure et ne les ouvrez que lorsque la plus grosse chaleur est passée. Si vous devez quand même sortir ou aller travailler, essayez d’éviter autant que possible d’être exposé durant les périodes les plus chaudes.
  • Limitez autant que possible les efforts physiques et si cela n’est pas possible, faites régulièrement une pause et buvez suffisamment.
  • Protégez votre peau du soleil : pour ce faire, utilisez à intervalle régulier une crème solaire à indice de protection élevé. Demandez éventuellement conseil à votre pharmacien ou à votre médecin traitant ! N’oubliez pas de porter un chapeau ou une casquette et des lunettes de soleil.
  • Mangez régulièrement et en suffisance, surtout des fruits et des légumes de saison.
  • Pensez à prendre régulièrement des nouvelles de vos proches plus fragiles.

Bons réflexes pour les plus fragiles

Tout le monde est concerné par les troubles qui surviennent en cas de forte chaleur. Les risques sont toutefois plus élevés pour des personnes plus sensibles telles que les enfants en bas âge, les personnes âgées, les personnes isolées, sans oublier les animaux. 

Pour les bébés et les enfants

  • Donnez régulièrement et abondamment à boire aux enfants, si possible de l’eau (évitez les boissons sucrées) : les bébés et les enfants en bas âge, tout comme les jeunes qui fournissent des efforts, doivent donc, en plus de leur alimentation habituelle, être hydratés en suffisance durant ces périodes.
  • Habillez-les légèrement (vêtements en coton, clairs).
  • Limitez les temps de jeu et d'exposition au soleil.
  • Protégez-les en leur faisant porter un chapeau et des lunettes de soleil et appliquez-leur toujours une crème solaire haute protection lorsqu’ils sont exposés aux rayons du soleil.
  • Par ailleurs, ne laissez jamais un enfant seul dans un endroit chaud ou dans une voiture en stationnement.

Pour les personnes aînées

  • Conseillez à ces personnes de privilégier la pièce la plus fraîche de leur habitation et assurez-vous qu’ils disposent d’une réserve suffisante de boissons, si possible d’eau.
  • Dressez une liste des numéros de téléphone importants et installez un téléphone à proximité de la personne.
  • Si la personne n’est pas en mesure de le faire d’elle-même, dressez une liste toutes les informations importantes la concernant et placez cette note à un endroit visible afin d’orienter les services de santé (en cas d’intervention médicale urgente). Si elle prend des médicaments, veillez à les lister.
  • Si une présence continue est nécessaire auprès de la personne âgée, informez son entourage lorsque vous vous absentez pour qu’elles puissent prendre le relais. Il est par ailleurs conseillé de donner un double des clés à une personne de confiance qui pourra entrer en cas d’urgence.
  • Enfin, appelez régulièrement.

A Namur, où se rendre en cas de grandes chaleurs ?

Parcs

Les parcs de Namur constituent des endroits frais et ombragés pour toutes et tous. Voir la carte en ligne.

Points d’accès à l’eau potable

  • Place de l’Ange (fontaine)
  • Place de Québec (fontaine)
  • Rue Rempart de la Vierge (arrière des toilettes publiques)
  • Rue du Beffroi (arrière des toilettes publiques)
  • Venelle de la rue de Fer (arrière des toilettes publiques)
  • Parc Astrid à Jambes (arrière des toilettes publiques)

Pour les publics précarisés

Les équipes du service de Cohésion sociale, le Relais Social Urbain Namurois et leurs partenaires sont présents dans les rues pour pouvoir porter assistance aux personnes qui en auraient besoin.

Sambre et Meuse : la baignade est interdite à Namur

La baignade en rivière présente des dangers particuliers, liés au courant, à la température de l’eau, à la navigation fluviale… C’est pourquoi la Région Wallonne a défini des zones de baignade autorisée. Celles-ci sont soumises à des règlements stricts.

La Ville de Namur rappelle que la Sambre et la Meuse namuroises ne font pas partie de ces zones de baignade autorisées. La baignade y est donc interdite et la Ville rappelle que l’infraction au règlement général de police pour la navigation sur les eaux intérieures prévoit des sanctions en cas de non-respect de cette interdiction.

Parcourez la carte des lieux de baignade autorisés.

Contacts en cas d’urgence

  • En cas d’urgence médicale, n’hésitez pas à contacter le 112.
  • En cas d’urgence sociale (DUS), n’hésitez pas à contacter le 0800 124.20.
top