Quartier Rogier

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Grands dossiers / Archives / Quartier Rogier
Actions sur le document

Quartier Rogier : place à la musique !

La Ville de Namur a dévoilé en janvier le projet d’aménagement de l’ilot Rogier, côté Grand Manège. Un projet largement subventionné par la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui sera réalisé pour un montant total de 14 921 186 €.

vue de l'esplanade et de la fa+ºade sudCrédit photo :  Wust - Cobelba

Une salle à l’acoustique exceptionnelle

Le bâtiment historique, l’ancien manège militaire, sera préservé et particulièrement mis en valeur par la structure moderne qui le surplombe légèrement. A l’intérieur, une salle de spectacle de 800 places, à l’acoustique exceptionnelle, entièrement dévolue à la musique. Contrairement à ce qui se fait ailleurs, des salles polyvalentes et modulables qui conviennent à peu près à tout mais jamais parfaitement, les lieux sont dès le départ imaginés, conçus, construits et aménagés pour servir d’écrin à l’art vocal. Il faut dire que le CAVEMA, le Chœur de Chambre de Namur, s’il est un des plus brillants ambassadeurs culturels de notre ville, y est aussi très peu présent, faute de salle adaptée au chant lyrique. Désormais, il disposera, conjointement aux autres acteurs musicaux que sont la fédération A cœur joie, et les différents membres de la plateforme Na !, d’une salle exemplaire, comparable en taille et en qualité, à ce qu’offre Flagey à Bruxelles. Celle-ci accueillera tant les concerts classiques que certains spectacles musicaux du Centre culturel régional, ou de musiques émergentes. La gestion en sera confiée à CAVEMA, qui dévoilera son projet en septembre.

Un Conservatoire à la pointe

Et parce que l’excellence servira aussi d’exemple, le Conservatoire Balthasar Florence viendra s’installer également dans ce nouveau complexe, là où se dresse actuellement l’ancien Mess officier. Enfin, les 1583 élèves du Conservatoire communal, qu’ils étudient la musique, la danse ou les arts de la parole, pourront travailler dans un environnement confortable et propice à l’apprentissage. Doté   de 5 salles multidisciplinaires,  4 salles de théâtre, 2 de danse, 4 de musique et 17 espaces individuels de répétition, ce nouveau bâtiment de 2600 m² permettra enfin de travailler aussi à la rencontre entre les disciplines, exigée dans les décrets qui régissent l’enseignement artistique. L’ensemble du bâtiment sera totalement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Enfin, une cafétéria de 100 m²  et un très bel espace extérieur, doté d’un mini amphithéâtre qui pourra également accueillir des projections sur la façade blanche du bâtiment, complètent cette nouvelle infrastructure parfaitement adaptée à sa mission: se mettre au service de la musique, de ceux qui l’apprennent à ceux qui la subliment.

Calendrier

La gestion de ce marché public a été confiée au Bureau Economique de la Province. 5 offres ont été reçues et analysées, et le marché a été attribué à la société momentanée Wust – Cobelba. La demande de permis d’urbanisme est attendue pour avril 2017, et les travaux devraient débuter, après les procédures d’enquête publique en vigueur, dès septembre. Les futurs occupants des lieux, Conservatoire et partenaires de Na, devraient pouvoir en prendre possession à l’été 2019.

top