Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Muraille de la Rampe verte restaurée

Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Citadelle / Découvrir / Patrimoine / Citadelle en chantier / Muraille de la Rampe verte
Actions sur le document
La rampe verte
La Rampe Verte
© Ville de Namur, Moers-Balloïde

La Rampe verte est aujourd'hui restaurée : la majeure partie des pierres qui pouvaient être conservées ont été remises en place et cCelles qui étaient trop abîmées ont été remplacées par des pierres de même nature provenant de la carrière locale de Gore (Andenne). Les travaux portaient plus précisément sur :
- les parements ont été soit conservés soit démontés et remontés en fonction de leur état de conservation et de leur degré de stabilité.
- Les Boutisses et chainages d’angles en pierres massives déstabilisées ou cassées ont été soit réparées soit remplacées et ensuite correctement replacées.
- Les pierres de couronnements cassées ou déstabilisées ont été soit réparées soit remplacées et ensuite correctement replacées.
- La réfection des parapets en brique, par démontage /remontage complet ou par repiquage ponctuel de briques. Les briques démontées ont été stockées en attendant d’être reposées. Elles ont été triées et nettoyées de tout mortier. Les éléments jugés non récupérables ont été évacués. Les nouvelles briques manufacturées « à l’ancienne » se rapprochent quant-à-elles autant que possible des briques du parement existant. (Format, texture et couleur)
- La mise en oeuvre de dispositifs de drainage des murailles pour résorber les problématiques liées à la trop forte présence d’eau dans celles-ci et les conséquences néfastes pour leur conservation.
- Le rejointoiement et le nettoyage des parements en fin de chantier pour uniformiser l’ensemble des constructions.

QUELQUES CHIFFRES
Rampe verte en quelques chiffres :
3.330 m² de muraille traitée
1.487 m² de maçonnerie entièrement démontée et remontée ½ de la maçonnerie
le solde déjointoyée et rejointoyée : l’autre moitié
400 nouvelles boutisses
300m² de maçonnerie de brique
LE BUDGET
Le coût de ces travaux est de 1.227.932,61 euros TVAC.
Compte tenu du classement des murailles comme monument et de l’inscription de l’ensemble des éléments classés de la Citadelle de Namur sur la Liste du patrimoine immobilier exceptionnel de la Wallonie, en vertu de l’AGW du 29 juillet 1993 relatif au subventionnement des travaux de conservation des monuments classés, et en vertu de l’accord-cadre conclu avec la Wallonie, les taux de subventionnement des travaux de restauration par la Wallonie est de 95% du montant des postes éligibles.
Le marché a été attribué à la société Monument Hainaut SA.
L’auteur de projet est le Service Citadelle.
LE PLANNING
Le chantier a débuté le 22 mai 2017 et s’est clôturé à la fin mars 2018.

top