N4, chaussée de Marche : moratoire sur le développement commercial et de type HORECA.

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Administration / Services communaux / Communication / Communiqués de Presse / N4, chaussée de Marche : moratoire sur le développement commercial et de type HORECA.
Actions sur le document
Communiqué de presse - 11/01/2019

N4, chaussée de Marche : moratoire sur le développement commercial et de type HORECA.

En 2016, le Collège communal avait décidé de mettre en œuvre un moratoire sur le développement commercial de la N4 – chaussée de Marche pour une durée de deux ans, soit du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2018.

En sa séance du 20 décembre 2018, le Collège a pris la décision de prolonger ce moratoire et d’y ajouter une spécificité de type HORECA durant cette mandature, soit du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2024.

Cette décision se base sur les motifs suivants :

D’une part, de nombreux restaurants ayant une capacité d’accueil élevée se sont installés le long de la chaussée de Marche. Ce type de restaurant engendre des problèmes de mobilité tant liés aux interactions avec la N4 (entrées et sorties) qu'avec le nombre insuffisant de stationnement hors voirie qu'ils proposent. De ce fait, en cas d’affluence, de nombreux véhicules stationnent le long de la voirie régionale. Cette situation de fait crée de la dangerosité et la zone (N4), sans un certain contrôle, en devient plus accidentogène.

De plus, de nombreux désagréments (nuisances sonores et olfactives) sont engendrés par ces activités et nuisent au cadre de vie des habitants des quartiers environnants

D’autre part, la Ville souhaite protéger son commerce en centre-ville et y maintenir une vitalité ainsi qu’une offre attractive et diversifiée. Le commerce en équipement de la personne et de biens non-encombrants sera donc encouragé en centre-ville.

C’est pourquoi, en cohérence avec le Schéma Régional de Développement Commercial adopté par le Gouvernement wallon (2014), le Schéma d’attractivité commerciale en cours de finalisation et la politique menée par le Collège visant à renforcer le commerce en centre-ville et pour ce faire, de limiter la création de pôles d’attraction commerciale préjudiciables en couronne extérieure, il apparait judicieux de suspendre temporairement tout type de développement commercial sur la N4-chaussée de Marche.

Pour rappel, le Schéma de Développement Communal (SDC) préconise que le développement du commerce ne soit autorisé qu’au sein du périmètre d’agglomération et des bourgades (Boninne, Malonne, Naninne, Temploux, Vedrin et Wépion), à l’exception de l’équipement de la personne, lequel n’est autorisé que dans le centre urbain (classe A+, centre-ville de Namur et de Jambes); que l'on entend par équipement de la personne : vêtements adultes, confection générale, confection homme, confection dame, lingerie, costumes - robes, mercerie - tissus, seconde main, vêtements professionnels, chaussures adultes, chaussures générales, chaussures hommes, chaussures dames, accessoires, maroquinerie, bijouterie - orfèvrerie, bijouterie fantaisie, opticien, accessoires divers, vente - achat or, confection enfant, chaussure enfant, future maman, Accessoires - linges, soins du corps, parfumerie, produits cosmétiques. Les commerces de biens non encombrants de types librairie, disquaire, fine gastronomie, épicerie, vins, téléphonie, équipements légers, opticiens,…seront également privilégiés en cœur de ville.

Aucun fichier
Presse » Communiqué de Presse
Aucune image
Catégorisation
Coordonnées
Contenus

Il n'y a aucun élément dans ce dossier pour l'instant.

top