Glossaire

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Administration / Services communaux / Data office / Open Data / Glossaire
Actions sur le document
API

Application Programming Interface. Interface utilisable par un programme tiers pour obtenir et transférer des données gérées par un autre programme.

CMS

Un système de gestion de contenu ou SGC (Content Management System ou CMS en anglais) est une famille de logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web ou d'applications multimédia.(Source : Wikipedia)

 

CSV

Comma Separated Values. C’est le format de fichier le plus simple pour échanger des données entre logiciels. Il consiste en une simple liste de données séparées par des virgules ou autres caractères de contrôle. La manipulation de ces types de fichier reste néanmoins assez manuelle.

Data Base

Une base de données (en anglais : database) est un outil permettant de stocker et de retrouver l'intégralité de données brutes ou d'informations en rapport avec un thème ou une activité ; celles-ci peuvent être de natures différentes et plus ou moins reliées entre elles[1],[2]. Dans la très grande majorité des cas, ces informations sont très structurées, et la base est localisée dans un même lieu et sur un même support. Ce dernier est généralement informatisé. (Source : Wikipedia)

HTML

L’Hypertext Markup Language, généralement abrégé HTML, est le format de données conçu pour représenter les pages web. C’est un langage de balisage permettant d’écrire de l’hypertexte, d’où son nom.(Source : Wikipedia)

Hypertexte

Un système hypertexte est un système contenant des nœuds liés entre eux par des hyperliens permettant de passer automatiquement d'un nœud à un autre. Un document hypertexte est donc un document qui contient des hyperliens et des nœuds. Un nœud est une « unité minimale d'information », notion assez floue qui signifie simplement que l'information d'un nœud sera toujours présentée entière. Les liens entre les parties du texte sont gérés par ordinateur et permettent d'accéder à l'information d'une manière associative ou, tout au moins, d'une façon de naviguer personnalisée, de manière non linéaire, au gré de l'utilisateur. La notion d'hypertexte a trouvé sa plus grande réalisation dans le World Wide Web. (Source : Wikipedia)

INSPIRE

Infrastructure for Spatial Information in the European Community: C’est un initiative des Communautés Européennes qui vise à uniformiser les formats de données géographiques afin de les rendre plus accessibles et interopérables pour soutenir le développement durable. Le service Data Office de la Ville de Namur est chargé de suivre les normes INSPIRE.
(Source : Wikipedia)

Json

JSON (JavaScript Object Notation) est un format de données textuelles dérivé de la notation des objets du langage JavaScript. Il permet de représenter de l’information structurée comme le permet XML par exemple. (Source : wikipedia)

KML

Keyhole Markup Language (KML) est une variante de fichier XML avec des annotations géographiques qui permet de visualiser des données sur support cartographique à 2 ou 3 dimensions comme Google Earth. Keyhole a été acquis par Google.en 2004. KML est devenu un standard de l’Open Geospatial Consortium en 2008. (Source : Wikipedia)

Metadonnée

C’est une donnée qui décrit une donnée. Par exemple « Bateau « Queen Mary » est composé de la donnée « Queen Mary » et de la metadonnée « Bateau ». L’ensemble est plus explicite que s’il n’y avait que la donnée. Les metadonnées sont un élément essentiel du Web sémantique. Il est particulièrement important de suivre les normes en la matière, pour assurer l’interopérabilité des logiciels.

PICC

Projet Informatique de Cartographie Continue. Ce sont des cartes digitales éditées par la région wallonnes. Elles ont été dessinées sur base de photos aériennes et sont très précises. Une des couches contient les photos aériennes elles-mêmes. Ces photos sont plus précises que celles de Google map malgré une limitation d’altitude imposée pour des raisons de protection de la vie privée. 

RDF

Resource Description Framework est une famille de spécifications émises par le W3C pour le design de modèles de meta données (Données décrivant les données). C’est utilisé sur le Web en particulier dans le domaine des Open Data mais aussi dans les Data Warehouses (Bases de données destinées au reporting).

RSS

RSS (sigle venant de l'anglais « Really Simple Syndication ») est une famille de formats de données utilisés pour la syndication de contenu Web.(Source Wikipedia).
L’utilisateur peut souscrire un flux RSS, par exemple pour recevoir un email qui l’avertit qu’une information a été ajoutée sur le site. L’email contiendra un lien qui ouvrira la page web concernée.

Service Web 

Un service web (ou service de la toile) est un programme informatique de la famille des technologies web permettant la communication et l'échange de données entre applications et systèmes hétérogènes dans des environnements distribués comme internet.(Source : Wikipedia)

SPARQL

Sparql Protocol and Query Language est un langage d’interrogation des données en format RDF. SPARQL est devenu un standard officiel du W3C en 2008 et est considéré comme une technologie clé du Web sémantique (voir ci-dessous).

URI

Uniform Resource Identifier : C’est l’identifiant qui permet de localiser des données sur internet. Pour exemple les URL (ex. : www.ville.namur.be) sont un cas particulier d’URI. Les URN (Unique Ressource Name comme par exemple un N° ISBN d’un livre) en est un autre. La combinaison d’une URL et d’un URN constitue aussi un URI et permet de pointer vers une donnée particulière du Web.

W3C

World Wide Web Consortium est l’organisme international qui émet les différentes normes en usage sur le web.

Web sémantique

Le Web sémantique est une extension des standards du Web qui promeut l’uniformisation des formats de données et des protocoles d’échange de données sur le Web.

XML

eXtensible Markup Language est un type de fichier de données qui contient non seulement les données mais aussi leur description. Il permet aussi d’échanger automatiquement des formes de données plus complexes comme les données relationnelles plutôt qu’uniquement de simples listes.

top