Avertissement

Retrouvez les dernières informations sur la page coronavirus

Attention

Les services communaux sont accessibles uniquement sur rendez-vous dès ce 22 /10

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Fresque urbaine : à vous de choisir !

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Citoyenneté / Participation / Comment participer ? / Projets passés / Appel aux murs et fresques urbaines
Liens utiles
Actions sur le document

Appel aux murs et street art

En juin 2018, La Ville de Namur, à travers son service Culture, lance un vaste programme pour inviter l’art dans la ville, et particulièrement sur les murs.

Dans un premier temps, les propriétaires ont été invités à se manifester, afin de dresser une carte des murs susceptibles d’accueillir durablement des fresques urbaines. Cet appel, lancé via une plateforme participative en ligne, a été entendu : une vingtaine de Namurois et Namuroises ont proposé un mur, en centre-ville ou en périphérie, en vue de réaliser une fresque.

Dans un second temps, la Ville propose aux propriétaires des murs sélectionnés de choisir l’artiste qui s’exprimera sur leur pignon ou leur façade, et ensuite, 2 projets parmi 5 proposition de l’artiste. Ce sont ces projets qui sont soumis au vote des Namurois et Namuroises.

Nean à Salzinnes

Un premier mur a donc été choisi et la propriétaire de ce bâtiment situé à Salzinnes, rue Sergent Vrithoff, a sélectionné l’artiste Nean pour la réalisation de l’oeuvre. Nean est un artiste belge ayant grandi à Bruxelles. Autodidacte, il fait ses débuts sur papier avant de se tourner vers la peinture à la bombe aérosol. En 2014, il rejoint le collectif bruxellois Propaganza, regroupant une vingtaine d’artistes issus de Belgique, France, Espagne et Angleterre. Influencé par la peinture traditionnelle et l’art numérique, son travail gravite entre un style expérimental et photoréaliste. Curieux de tout, il multiplie les essais sur des supports de grande taille, alternant peinture numérique, peinture sur mur et peinture sur toile.

Avec 58% des voix, exprimées via la plateforme participative de la Ville, c'est la version féminine qui a été choisie par les internautes.

À ce jour, si plusieurs fresques ont déjà pris leurs quartiers à Namur, d’autres fleuriront bientôt, à Jambes notamment.

 

 

 

top