Avertissement

Retrouvez les dernières informations sur la page coronavirus

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Écouter les comités existants

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Citoyenneté / Participation / La participation / Écouter les Comités existants
Table des matières
Actions sur le document

Le troisième axe s'articule autour de deux objectifs complémentaires : écouter les comités organisés et susciter la participation de tous et toutes, y compris dans les quartiers les plus défavorisés

Des structures existent déjà, rassemblées par une thématique (par exemple le Comité PMR) ou par une situation territoriale (par exemple les comités de quartiers). La Ville de Namur compte veiller notamment à les associer aux différents projets les concernant, et à leur apporter un soutien au fonctionnement (explications du fonctionnement de l’administration, des outils à leur disposition, mise en réseau…). Par ailleurs la Ville de Namur souhaite amplifier les rapports avec les comités de quartier.

Les conseils « territoriaux »

Assurer une coordination des comités de quartier et leur apporter un soutien.

À Namur, un grand nombre de comités de quartier sont porteurs d’une dynamique participative et constructive forte. De nombreuses collaborations entre eux et la Ville se sont révélées fructueuses.

Pour la Ville de Namur, les comités ont un rôle fondamental d’interlocuteur des autorités locales et de rapporteur du vécu des habitants et habitantes au quotidien. Mieux encore, ils peuvent être encouragés à prendre une part active dans la gestion et le développement de projets dans leur quartier. C’est déjà le cas de plusieurs comités de quartier « modèles » avec qui la Ville travaille déjà. Mais les logiques participatives structurées et constructives restent toutefois relativement récentes. Il est donc primordial de développer l’aspect réflexif collectif afin de poser les jalons d’une collaboration réussie.

Pour renforcer ces dynamiques participatives à travers le travail mené avec les comités de quartier, ainsi que pour aider à la structuration de comités, existants et naissants, et faire émerger de nouveaux acteurs et actrices de quartier, la Ville de Namur entreprendra différentes actions :

  • Faire des Comités de quartiers des actrices et acteurs privilégiés de la participation à l’échelle de la Ville dans les dossiers qui les concernent : les intégrer d’office dans les panels et les réunions d’information…, et les convier à des réunions transversales et de coordination avec les échevins concernés par les différentes matières abordées.
  • Réaliser un état des lieux, cartographie, …
  • Les aider à comprendre l’administration et à trouver les bonnes filières en fonction des enjeux qui les préoccupent.
  • Définir, en concertation avec eux, les soutiens à leur apporter (mise en réseau, facilités, utilisation de la plateforme numérique).
  • Rédiger conjointement une charte relationnelle entre la Ville et les comités de quartier.
  • Assurer la coordination des rencontres transversales entre les autorités communales et les comités de quartier.

Assurer la Participation de tous les citoyens

Un enjeu majeur en matière de Participation est de mobiliser les citoyennes et citoyens non organisés et moins naturellement mobilisés. L’objectif de la Ville est de les aider à s’impliquer dans les dossiers qui les concernent et à entrer dans la dynamique des budgets participatifs lancés par la Ville. Ce travail sera réalisé en collaboration avec le service de Cohésion sociale de la Ville.

Les conseils thématiques

Une logique participative continuera à être impulsée dans le travail mené par les divers Comités et Conseils consultatifs existants. Dans ce cadre, il leur sera proposé :

  • De les aider à améliorer leur fonctionnement.
  • De mieux les associer à la politique participative de la Ville : en désignant des représentants et représentantes lors de la mise en place de groupes témoins et de panels d’aide à la décision sur des dossiers précis, et en tenant compte de leur représentativité d’une partie de la population.

Par exemple :

La Ville a déjà décidé de :

  • Créer un conseil agro-alimentaire namurois
  • Mettre en place une plateforme des Comités de Parents de l’Enseignement fondamental communal.
  • Dynamiser les Conseils de Participations dans ses propres écoles.
  • Modifier le fonctionnement du Conseil communal des Aînés.
  • Dynamiser le Conseil communal de l’Accueil.
top