Avertissement

Retrouvez les dernières informations sur la page coronavirus

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Fermeture du Conservatoire du samedi 14 mars jusqu'à nouvel ordre

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Education / Enseignement artistique / Conservatoire Balthasar-Florence / A la une / Fermeture du Conservatoire du samedi 14 mars jusqu'à nouvel ordre
Actions sur le document

Mars 2020

Respectant les consignes et décisions des autorités supérieures, les cours sont suspendus afin de limiter la propagation du coronavirus et ce jusqu'à nouvel ordre.


Présentation du Conservatoire

Une formation artistique pour s'épanouir

Le Conservatoire Balthasar Florence propose aux élèves à partir de 5 ans et sans limite d'âge de s'épanouir à travers une formation artistique dans les domaines de la danse, de la musique et du théâtre. Des humanités artistiques sont également organisées au Conservatoire en partenariat avec l'IATA. Tous les cours sont agréés et subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Un peu d'histoire...

C'est en 1835 que la Société d'Harmonie Sainte-Cécile proposa la création d'une école de musique à Namur. Dirigée par Georges-André Angelroth, l'école de musique comptait deux professeurs qui dispensaient des cours de solfège, d'instruments à vents, de violon et de violoncelle.

Dès 1837, l'Administration Communale décida de subsidier l'Ecole qui fut installée tout d'abord dans une salle de l'Hôtel de Ville puis au premier étage de la "Halle al Chair".
En 1868, Jean-Philippe Jacquet succéda à Angelroth et donna un nouvel essor à l'Ecole. Elle fut installée dans l'Ecole Centrale construite en face du théâtre. Jacquet porta le nombre des professeurs de 2 à 10 pour 260 élèves en 1880.

En 1883, sous la direction de Charles Hemleb, l'Ecole obtint le titre d'Académie.

Alfred Collin dirigea ensuite l'établissement de 1913 à 1923.

C'est grâce au prestige et à la haute direction de René Barbier de 1923 à 1963 que l'Académie de Musique de Namur acquit le titre de Conservatoire. Le Conservatoire accueillit aussi un nouveau domaine d'études : les Arts de la Parole et du Théâtre.

Willy Balthasar (également orthographié Balthazar) succéda à René Barbier. Petit-fils du compositeur et facteur d'orgues et de pianos Henri Balthasar-Florence, il développa l'enseignement du Conservatoire et tenta l'expérience des humanités artistiques et musicales.

Madame Suzanne Halleux - Erkens (sous-Directrice honoraire du Conservatoire) assura un intérim de 1977 à 1979. C'est elle qui ouvrit au Conservatoire le département de la Danse classique.

La direction de l'établissement fut ensuite confiée à Jean-Luc Balthazar de 1979 à 2006. Fils de Willy Balthasar, c'est sous son impulsion que la population de l'école atteint son apogée : plus de 2.000 élèves !
Si les humanités musicales furent abandonnées, les humanités artistiques (domaine des arts de la parole et du théâtre) se développèrent de façon spectaculaire et connaissent encore un succès jamais démenti.

Entre 2006 et 2017, le Conservatoire de Namur continua sa route sous la direction de Madame Françoise Dupont. C'est à son initiative que le Conservatoire de Namur fut renommé "Conservatoire Balthasar-Florence" le 13 octobre 2010 en hommage à cette vénérable famille de musiciens qui donna à Namur trois personnalités dont le renom dépassa largement nos frontières.

A ce jour, la direction du conservatoire est confiée à Eric François, assisté de la directrice-adjointe, Véronique Gosset. Cette nouvelle équipe aura notamment le privilège d'installer le conservatoire dans le nouveau complexe artistique de l'Espace Rogier dont les travaux sont en cours depuis 2018.

top