Avertissement

Retrouvez les dernières informations sur la page coronavirus

Attention

Les services communaux sont accessibles uniquement sur rendez-vous dès ce 22 /10

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

On a "maraîché" sur la Terre - Recensement parcelles/jardins disponibles

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Cadre de vie / Développement durable / A la une / On a "maraîché" sur la Terre - Recensement parcelles/jardins disponibles
Table des matières
Actions sur le document

On a "maraîché" sur la Terre

Si on a marché sur la Lune, à la Ville de Namur, on voudrait "maraîcher" sur la Terre. Pour ce faire, la Ville de Namur souhaite mettre en contact des propriétaires de parcelles non exploitées (situées sur le territoire de la Ville de Namur) avec des citoyennes/citoyens namurois désirant cultiver mais ne disposant pas d’espace pour ce faire.

Ce projet vous parle? C'est par ici !

  • Vous êtes propriétaire d'un morceau de terre de minimum 25m² dont vous n'avez pas l'usage?
  • Vous aimeriez voir ce lopin de terre cultivé et entretenu?
  • Vous êtes prêt·e à le mettre à disposition d'une voisine, d'un voisin ou d'un·e autre citoyen·ne à des fins de jardinage biologique?

Manifestez-vous auprès du Service Éco-Conseil de la Ville de Namur via le formulaire de l'opération "On a maraîché sur la terre" .

Après recensement des parcelles et jardins disponibles sur le territoire, la Ville de Namur communiquera aux jardinières et jardiniers en mal de terrain les possibilités qui s'offrent à eux. 

Concrètement?

Quel rôle joue la Ville de Namur?

  • Le recensement de l'offre et de la demande
  • La mise en contact des parties
  • La fourniture de recommandations pratico-pratiques tant à l'attention des propriétaires que des jardinières et jardiniers (la nécessité de réaliser une convention, la mise à disposition de modèles personnalisés via une boîte à outils, etc.). 

Cette convention mentionnera des recommandations pour les propriétaires

  • Un état des lieux du terrain (cadrer le périmère de l'action de la jardinière ou du jardinier)
  • Convenir d'une durée d'occupation et des modalités de reconduction ou de fin de l'accord
  • Prévoir des assurances éventuelles
  • Prévoir un relevé et défraiement des consommables si nécessaire
  • Déterminer les modalités d'accès au terrain (horaires, clés, portail, cheminement, etc.)
  • Prévoir les modalités de stockage du matériel
  • Gérer en "bon père de famille"

Ainsi que des recommandations pour les jardinières et jardiniers... 

  • Déterminer les responsabilités de l'éliminiation et de l'évacuation des déchets
  • Prévoir la remise en état de la parcelle à la fin de la mise à disposition
  • Énumérer les travaux possibles ou non comme la plantation de haies, mais aussi l'installation de serres, tunnels ou autre abris de jardin, entreposage de remorque, etc.
  • Pas d'utilisation de produits phytosanitaires
  • Gestion permacole et biologique
  • Envisager le partage d'une partie de la récolte au propriétaire de la parcelle

Se positionnant en tant qu'intermédiaire, la Ville de Namur décline toute responsabilité : 

  • En cas d'incident, d'accident ou de dommage physique ou matériel survenu sur un des terrains
  • En cas de vol, détérioration de matériel et produits du potager

Besoin de plus d'informations?

Contactez le Service Éco-Conseil de la Ville de Namur :

consommation.durable@ville.namur.be

 0800 935 62

top