Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Frelons asiatiques : que faire si vous trouvez un nid ?

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Environnement / Nature / Actualités / Frelons asiatiques : que faire si vous trouvez un nid ?
Actions sur le document

Comment reconnaître un frelon asiatique ?

Il est un peu plus petit que notre frelon à nous, mais plus gros, plus trapu qu'une guêpe ordinaire. Le frelon asiatique est reconnaissable à son thorax très sombre, très noir et à ses pattes de couleur jaune.

Détecter un nid

Toute observation (de nids, ou d’individus) est utile, d’une part pour permettre de repérer et de neutraliser rapidement les nids (si possible avant la dispersion des jeunes fondatrices) et pour suivre l’invasion et la cartographier. Actuellement, le plus important est de

Détecter sa présence

Le frelon asiatique construit de gros nids, le plus souvent assez haut dans les arbres, mais aussi sur les bâtiments et sur d’autres supports. Il faut donc lever les yeux, et tenter de repérer ces grosses boules brun-beige en matière cartonnée. Le nid est fréquemment caché par le feuillage, mais il peut être repéré par les allées et venues des frelons. Plus rarement, le nid est situé dans un abri (grenier, poulailler, etc,…)

La chute des feuilles est une occasion à saisir pour le repérage des nids. Par ailleurs, le lierre, qui commence à fleurir, est très apprécié de divers insectes butineurs, notamment le frelon asiatique.

Est-il dangereux ?

On le dit peu agressif envers l’homme. Son venin serait également moins douloureux que celui des frelons européens et ne serait pas plus dangereux qu’une piqure de guêpe. Il est tout de même déconseillé d’aller s’y frotter de trop près. Le frelon asiatique défend durement son nid. Si vous vous en approchez, vous risquez de voir plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de frelons s'en prendre à vous.

Le frelon asiatique est un prédateur redoutable pour les abeilles !

S’il s'attaque à divers insectes dont les guêpes, les papillons, les chenilles, ou même les araignées, il est surtout un vrai danger pour nos ruches  dont il décime les populations en les capturant directement à l'entrée de la ruche, ne leur laissant ainsi aucune chance.

Des frelons asiatiques dans votre jardin ?

Ne détruisez pas vous-même les nids de frelons asiatiques ! Cette intervention est dangereuse pour vous et pour votre voisinage.

Si vous détectez un frelon asiatique ou un nid, prenez des photos et localiser le avant de le signalez au plus vite par l’une des voies suivantes :

  • Via le formulaire en ligne de la CiEi (SPW) :

http://biodiversite.wallonie.be/frelon (voir l’onglet «observations en Wallonie»)

  • Ou en contactant l’asbl CARI  (Centre Apicole de Recherche et d'Information):

aW5mb0BjYXJpLmJl">aW5mb0BjYXJpLmJl

010 47 34 16

top