Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Scan-car

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Mobilité / Mobilité / Stationnement / Voiture / Scan-car / Scan-car
Liens utiles
Actions sur le document

La Scan-car, un pas de plus vers une mobilité intelligente

La Scan-car a été choisie par la Ville de Namur pour renforcer le contrôle du stationnement réglementé. Le toit de ce véhicule est équipé de caméras ANPR (« Automatic Number Plate Recognition » pour « reconnaissance automatique de la plaque d’immatriculation ») permettant de scanner les plaques d’immatriculation des voitures stationnées. Depuis cet été,  la scan-car sillonne les rues et détecte les véhicules qui ne sont pas en règle.

Cette voiture intelligente permet d’effectuer un contrôle systématique des voitures stationnées. Après avoir scanné une plaque d’immatriculation, elle vérifie que le stationnement a été payé ou que la personne dispose d’un autre droit de stationnement valide.

Après traitement des informations, les propriétaires des véhicules mal stationnés recevront :

  • soit une redevance (stationnement autorisé mais sans titre de stationnement valide),
  • soit un constat d’amende administrative (infraction au code de la route) en fonction de l’infraction commise.

En zone payante, la redevance est fixée à 26 € pour la journée lorsque le véhicule stationné ne dispose pas d'un titre de stationnement valable ou d'un ticket de stationnement apposé régulièrement et de façon entièrement lisible. Le montant de la redevance est de 13 euros dans les zones bleues.

Cette fonctionnalité nécessite l'acceptation des cookies.
Modifier vos préférences en matière de cookies.

Un contrôle efficace : ± 1.200 contrôles par heure

La scan-car permet un contrôle plus efficace des zones règlementées grâce à un rendement possible de 1.200 contrôles par heure, contre environ 400 contrôles par jour seulement pour une ou un agent piéton.

Elle peut donc parcourir les zones bleues et à horodateurs plusieurs fois par jour. Une véritable révolution quand on sait que le contrôle des zones bleues, de par leur multiplication et leur étendue, était devenu difficile depuis quelques années.

Désormais, ces zones bleues pourront être agrandies sans perturber le contrôle des autres zones réglementées. A noter que le contrôle humain réalisé par le Service Gestion du Stationnement restera d’application car certaines infractions et droits de stationnement ne seront pas détectés par la scan-car.

Digitalisation des droits de stationnement

Afin de procéder à ce contrôle sur base des plaques d’immatriculation, la Ville a dû s’assurer de la numérisation en temps réel de toutes les autorisations de stationnement (cartes riverain, véhicules d’intérêt public, cartes PMR…) mais également de toutes les sessions temporaires (horodateur, paiements mobiles, chantiers…).

Cette démarche vise à associer chaque droit de stationnement à la plaque d’immatriculation. Elle a été rendue possible grâce à une mobilisation de plusieurs services dans le but d’offrir aux citoyens et citoyennes un service optimal.

La Ville rappelle néanmoins que les supports physiques de ces droits de stationnement doivent toujours être apposés sur le tableau de bord car le contrôle du stationnement est toujours assuré par des agents.

Contrôle du stationnement PMR

En zone horodateurs ou en zone bleue, le stationnement est gratuit et illimité pour les personnes à mobilité réduite disposant d’une carte « handicapé » réglementaire, sur un emplacement PMR ou sur un emplacement classique.

Pour bénéficier de cette gratuité, ils doivent simplement apposer leur carte PMR sur le tableau de bord du véhicule, et ce qu’il s’agisse de leur propre voiture ou de celle d’une personne qui les véhicule.

La scan-car est cependant incapable d’identifier la carte PMR. Il existe donc un risque pour les personnes disposant d'un unique droit de stationnement via carte PMR de recevoir, à tort, une redevance.

Dès lors, pour « immuniser » le stationnement des bénéficiaires d’une carte PMR, il est nécessaire d’associer les cartes PMR à la plaque d’immatriculation utilisée. Cette opération étant rendue délicate car la personne à mobilité réduite peut conduire ou être véhiculée par n’importe quel véhicule.

Un encodage officiel du numéro de plaque principal ou des numéros de plaques principaux est attendu pour l’ensemble de la Belgique. Cette démarche d’encodage est gérée par le Service Public Fédéral Sécurité sociale.

Dans l’attente de cette solution, la Ville propose des mesures alternatives visant à permettre aux titulaires de cartes PMR de continuer à se stationner gratuitement en zone de stationnement réglementé.

Les mesures mises en place par la Ville de Namur :

Les emplacements réservés aux PMR ne sont pas contrôlés par la scan-car. Les utilisateurs doivent donc continuer à utiliser ces emplacements de la même façon qu’avant : en apposant la carte bleue sur le tableau de bord.

  1. Dans les zones horodateurs et les zones bleues, les personnes à mobilité réduite peuvent faire une demande d’immunisation permanente de leur plaque d’immatriculation via un formulaire en ligne. Cette exonération est particulièrement adaptée aux utilisateurs réguliers et résidents, résidentes utilisant régulièrement le même véhicule. L’apposition de la carte bleue sur le tableau de bord reste obligatoire.
  2. Un encodage via l’horodateur : choisir l’option 2 ( stationnement PMR) et suivre les instructions sur le terminal (gratuit).
  3. Un encodage via application Flowbird (gratuit).
  4. Un encodage par SMS : Envoyez « PMR [espace] NAM [espace] plaque d’immatriculation [espace] numéro de carte PMR » au 4411 (€ 0,15 par SMS env./reçu). Plus d'infos dans le flyer d'information - Août 2022.

Téléchargez le flyer sur le stationnement PMR avec SMS (PDF, 1 Mo)

Des données en temps réel du stationnement disponible

A terme, la scan-car permettra à la Ville de recueillir et de diffuser de précieuses informations anonymes relatives aux pratiques de stationnement. Grâce aux données collectées, il sera possible de prédire et quantifier le stationnement disponible sur l’espace public par quartier ou par rue en fonction de la période de la journée.

Ces données seront accessibles via le portail cartographique de la Ville, www.data.namur.be, afin d’orienter les personnes qui le souhaitent vers les différentes possibilités de stationnement.

Ces données permettront aussi de caractériser le type de stationnement dans chaque rue en fonction du moment de la journée et de mener des actions de sensibilisation pour une meilleure utilisation de l’espace public.

La scan-car permet un usage rationnel et intelligent de l’espace public pour une ville plus mobile et plus attractive

Parallèlement à sa fonction de contrôle, la scan-car permettra d’enrichir les informations collectées par les services communaux concernant le stationnement en voirie.

Lors de ses passages réguliers, elle sera en mesure de fournir des rapports statistiques de premier ordre aux gestionnaires du contrôle du stationnement, aux aménageurs de l’espace public et aux décideurs.

Les données collectées sont notamment celles relatives :

  • au fonctionnement de la scan car : nombre de contrôles et redevances par entité géographique, par période, par agent ...
  • aux droits de stationnements utilisés par rue ou quartier, par période ...
  • au suivi administratif des redevances (taux de paiements, rappels, ...) par entité géographique, par période ...
  • aux emplacements de stationnement (par entité géographique, par période, ...) : taux d’occupation, taux de rotation, disponibilité moyenne d’emplacements, disponibilité réelle d’emplacements constatés ...
  • aux durées de stationnement (courte durée (0-2h), moyenne durée (2-4h), longue durée (4h+), très longue durée (+24h), selon le nombre de contrôles par emplacement et ainsi que la description des types d’utilisateur : riverains, commerçants, employés de bureau, chalands, véhicules ventouses.

Le Service Gestion du Stationnement se tient à votre disposition pour toute information complémentaire.

 

top