Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

L'entretien des cimetières : qui fait quoi ?

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Territoire / Environnement / Nature & Espaces-verts / Gestion des cimetières / L'entretien des cimetières : qui fait quoi ?
Actions sur le document

L’entretien des cimetières est à la fois à charge de la commune et des familles

A charge de la commune

  • La gestion globale, la surveillance, la gestion de l’accès et des travaux ;
  • Les concessions non renouvelées une fois l’échéance passée ;
  • L’entretien de l’espace compris entre les tombes (entre-tombes) sauf exception ;
  • La gestion végétale et le désherbage des espaces minéralisés ;
  • La gestion des zones non encore affectées.

A charge des familles ou ayant droits

  • L’entretien des concessions privées, en ce compris le nettoyage de la sépulture, son fleurissement, le retrait de la végétation non désirée…

En cas de défaut d’entretien de la concession, voire de constat d’abandon ou de risque pour la sécurité ou la salubrité publique, la commune peut mettre en demeure la famille de procéder à cet entretien. A défaut de réaction et de remise en état des défauts constatés, une redevance d’un montant de 125 € peut être réclamée afin de couvrir les frais liés à l’intervention des services communaux. Si la situation persiste, les droits de concession peuvent être repris par la commune.

Ce qu’on peut ou ne pas faire pour entretenir sa concession

Si vous préférez les primevères aux pensées, libre à vous bien entendu de fleurir la tombe de vos proches comme bon vous semble. Vous serez cependant attentif à quelques aspects par respect pour le travail du personnel communal et des autres familles. Seules des plantations d'espèces herbacées sont autorisées. Le recours aux espèces invasives (telles que cotonéasters fréquemment proposées dans les commerces) est interdit.

L'entretien des pierres tombales doit impérativement se faire sans eau de javel, herbicide ou vinaigre pour éviter de détruire la végétation installée à proximité des tombes. Il s'agit d'ailleurs de techniques trop agressives pour une conservation durable des sépultures et des monuments funéraires.

Pour plus d'efficacité et une préservation maximale des monuments, on privilégiera des entretiens doux et réguliers avec une brosse souple, du bicarbonate de soude, du savon noir ou encore de la poudre de pierre ponce.

top