Extension du piétonnier : une démarche participative

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Extension du piétonnier : une démarche participative
Actions sur le document

Juin 2022

Retour sur l’ensemble du processus participatif

Copyright NID

Depuis plusieurs années, la Ville de Namur réfléchit activement à l’avenir de son centreville et s’est fixée des objectifs solides en matière d’attractivité urbaine, de mobilité ou encore d’aménagement de l’espace public.
Elle a d’ailleurs déjà pris un certain nombre d’initiatives en la matière : aménagement d’espaces en faveur des piétons et piétonnes (Confluence, place Maurice Servais) ; projets publics intégrant les piétons, piétonnes et la mobilité douce (place de la Station) ; fermeture partielle du centre-ville le samedi ; limitation des vitesses à 20 km/h et priorité aux piétons, piétonnes et cyclistes en centre-ville depuis 2020... Pour poursuivre ses objectifs, la Ville a lancé deux études en 2021. La première portant sur le plan de circulation et de stationnement et la seconde, plus urbanistique et socioéconomique, sur le centre-ville et la possible extension du piétonnier.

Ateliers urbains participatifs

La Ville a profité de l’opportunité de cette large enquête pour mettre en place des ateliers participatifs. Cette démarche a pour objectif d’impliquer l’ensemble des citoyens, citoyennes et acteurs du territoire afin de réfléchir ensemble à la question de l’extension du piétonnier et à la mobilité dans le centre-ville. Pour mener à bien ce projet, un panel représentatif de 40 personnes a été mis en place sur base d’un appel à candidatures. Ces citoyens et citoyennes volontaires ont pris part à des ateliers pour prendre connaissance des deux études et émettre des recommandations sur base de leurs expériences de terrain. La volonté du Collège communal étant d’adopter une posture d’écoute et de co-construction et de garantir la neutralité des débats, il a confié l’animation du processus à un organisme indépendant, Tr@me scrl.

Recommandations citoyennes

Huit ateliers plus tard, le collectif mis en place a présenté ses recommandations. À cette occasion, la Ville a invité les citoyens et citoyennes à une séance d’information publique le 26 novembre dernier. Le collectif arrive à la conclusion qu’il est souhaitable d’étendre le piétonnier actuel et propose notamment de commencer par l’axe Nord-Sud. Dans le cas où certaines voiries sont mises en piétonnier (rue des Carmes, rue des Croisiers…), d’autres (rue de Fer, rue de l’Ange…) resteraient partiellement ouvertes à la circulation avec un accès limité aux bus, services de secours, riverains, riveraines et autres véhicules autorisés. Au-delà de la circulation, les membres du panel recommandent d’améliorer la qualité des espaces. A savoir : soigner les entrées de ville, arborer les voiries, intégrer des oeuvres d’art… et bien d’autres choses encore.

Phase 1 : 1er semestre 2021 

Large enquête publique sur le plan de circulation et de stationnement du centre-ville, et sur le volet urbanistique et socio-économique et l'extension du piétonnier
Ateliers urbains participatifs portant sur ces 2 études

Phase 2 : 2e semestre 2021

15/9 : Analyse spatiale des opportunités d’extension du piétonnier et présentation de 3 scénarios possibles 6/10 : Analyse de l’impact de cette extension sur le plan de circulation 27/10 : Recommandations priorisées par rapport à l’aménagement de l’espace public dans la zone à trafic limité 26/11 : Restitution publique des recommandations du panel citoyen

Phase 3 : 1er semestre 2022

Février : options politiques retenues par le Collège communal sur base de l'ensemble des recommandations et des avis récoltés
Mars - juin : finalisation des études de circulation et d'aménagement

top